Interview d’écrivaine : Alice Leveneur + un ebook à gagner

Alice Leveneur est une toute nouvelle écrivaine, réunionnaise et maman de deux enfants. Elle aime lire, faire de la randonnée et écouter de la musique. Elle est l’auteur d’une saga fantastico-romantique moderne et addictive : La survivante. Les deux premiers tomes sont déjà sortis, le troisième arrive bientôt !

  • La Survivante est votre première saga, le tome 1 votre premier roman, parlez-nous un peu de cette histoire.

Eh bien, je dirais qu’on est tous confronté dans nos vies à des instants difficiles. Certes, mes problèmes sont beaucoup moins graves et sans doute bien dérisoires face à l’actualité de notre monde, mais certains jours j’ai broyé du noir, j’avais perdu la saveur et la couleur des choses. Quand j’ai commencé à écrire les premières lignes et que j’ai trouvé des lecteurs (sur wattpad), j’ai repris confiance en moi. Chaque commentaire, chaque encouragement me faisait me sentir utile. La Survivante a été ma bouée de secours durant une énorme tempête.

  • D’où est venue l’inspiration ? Vos personnages viennent-ils de votre entourage ? L’intrigue que vous avez créée, comment l’idée vous est-elle venue à l’esprit ?

La Survivante est née d’un rêve que j’ai fait. Je me suis réveillée le matin suivant avec le pari fou de développer cette histoire. Mes personnages sont totalement fictifs même si j’avoue que j’ai profité de l’écriture pour faire ressortir les choses que j’aime. Alexianne par exemple, est sage-femme. C’est un métier que j’aurais aimé exercer et j’admire profondément ces hommes et ces femmes qui ont choisi cette voie. Enzo est footballeur, et moi une vraie fan de foot. Louis est militaire, et adolescente je désirais intégrer les rangs de l’armée et suivre ces gens d’exception qui contribuent à notre sécurité. Un rêve, des passions et la Survivante a pris forme. Vous l’aurez deviné, je ne suis ni sage-femme, ni militaire… Mais c’est ce qui est magique avec l’écriture, on est qui l’on veut l’espace de quelques pages.

  • L’aspect moderne de la saga est-il voulu ? À travers la présence de codes de « new romance », de zombies qui n’en sont pas vraiment, et des manières peu orthodoxes de lutter contre eux.

Oui, cet aspect moderne a surpris plus d’un lecteur et c’est également ce qui a plu. Les zombies, cela a été vu et revu, fait et surfait, il me fallait donc une planche de salut, quelque chose qui me permettrai de sortir un peu du lot.

  • En parlant de la romance, cette histoire coulait-elle de source pour vous ? Était-elle prévue d’avance ou a-t-elle découlé de votre avancée dans l’écriture de l’histoire ?

Evidemment, l’histoire entre Alexianne et Enzo était pour moi inévitable et importante, c’était même le fondement qui servait de support au côté fantastique. Car sans cette relation, la présence de l’Alpha n’était pas justifiée, du moins pas de cet Alpha en particulier. Ce qui n’était en revanche pas prévu, c’était la fin telle qu’elle est éditée.

  • J’ai adoré ces deux premiers tomes, quand arrive la suite ? Parce qu’il y a bien une suite, n’est-ce-pas ? Parlez-nous un peu d’elle, sans trop en dévoiler.

Oui, il y aura bien un troisième et dernier volet qui s’intitulera « Aurore ». Il est prévu pour fin mars 2018.
A la fin du tome deux, vous avez fait connaissance avec Louis alias l’Alpha, revenu d’entre les contaminés pour retrouver sa douce Alexianne. Avec ce dernier volet, je souhaite apporter les ultimes réponses sur la contamination, la vie des contaminés et des survivants. Ce sera aussi l’occasion de faire connaissance avec une nouvelle espèce, mi-homme mi- alpha. Et c’est évidemment la réponse à la question que tout le monde se pose, Louis ou Enzo ?

  • Il est intéressant de remarquer l’évolution du personnage d’Enzo. Dans le premier tome, il est très agréable, il émane de lui de la fraîcheur dans cette jolie histoire d’amour. Puis, dans le deuxième, il est comme de trop, puis il devient antipathique. Parlez-nous un peu d’Enzo. Etait-ce voulu de votre part ?

Enzo était à la base le héros de cette saga, l’histoire n’étant pas prévue pour le retour de Louis. Mais avec ce personnage, j’ai également voulu montrer les désillusions de la vie quotidienne. Comment un prince charmant peut rapidement devenir un crapaud. Je voulais le rendre un peu plus humain également, car dans le premier tome, il est presque trop beau pour être vrai, chevaleresque, remarquable et à l’écoute. Parfois, par amour, pour l’amour, les gens deviennent sombres. Mais, dans le tome 3 qu’on se rassure, on retrouvera notre chevalier servant.

  • Du coup, je m’en viens à me demander si vous écrivez au fil de la plume ou si l’histoire était déjà prête. Si vous saviez exactement où vous alliez dès le début. Ou si vous aviez simplement une idée vague du contenu.

Quand je commence à écrire je ne sais pas vraiment où je vais, cela vient au fur et à mesure. Je garde toujours en tête certains repères mais je n’ai pas de plan établi. Comme dit précédemment, Enzo était le héros de cette saga et il devait tuer l’Alpha dans le deuxième tome, mais il n’en est rien. Tout comme les personnages secondaires du début du tome 2, j’étais loin de leur création en commençant à écrire.

  • Avez-vous un endroit particulier, un moment privilégié pour écrire ? Des manies, des chansons que vous écoutez spécifiquement ?

J’écris de préférence le soir, quand les enfants sont couchés. Dans ma chambre, sous la véranda, dans le noir si possible. J’écoute rarement de la musique en écrivant, beaucoup en me relisant par contre.

  • Quel genre d’ouvrage lisez-vous ? De la romance ? Du fantastique ? Essentiellement des romans ou aussi des BDs, Comics, de la poésie ? Dites-nous tout. Avez-vous quelques auteurs ou ouvrages à nous recommander ?

Je suis une grande fan des harlequins, des histoires d’amour à l’eau de rose… Les histoires d’amour impossibles. J’adore aussi les récits qui font peur.
J’ai adoré L’Ile de Sophie Guizani (frissons)
Les Demoiselles d’Inverdale de Miss Elisabeth (chaud)
La Survivante, de Alice Leveneur (adoré, je recommande !!!)
Un coup de cœur gigantesque pour une auteure wattpad qui a un talent immense et dont l’histoire est juste magique, une aventure, Le roi en Exil de NadègeNrd.
Et une trilogie génialissime, de la SF, Un nouveau Monde de Tessa Nauvel dont j’attends le tome 3 avec impatience.

  • Pour terminer, avez-vous des projets à venir ? Des spin off dans l’univers de La survivante ?

J’avoue qu’une idée de spin off me trotte dans la tête mais je me calme pour profiter de mes autres projets dont un thriller et une romance que vous découvrirez au cours de l’année.


Si j’étais un monstre, une créature imaginaire ?
Un elfe

Si j’étais un de mes personnages ?
Louise (tome 3)

Si j’étais un roman ?
Je préférerai être un livre de cuisine… desserts !

Si j’étais un dessert ?
Un mille feuilles à la fraise

Si j’étais une erreur de jeunesse ?
L’hésitation. Oui, plus jeune j’ai beaucoup trop hésité à faire les choses qui me tenaient à cœur.

Si j’étais un hashtag ?
#croisfortentoi

Si j’étais une émotion ?
La mélancolie

Si j’étais une ville ?
Plutôt un pays, soyons fofolle, l’Irlande.

Si j’étais une actrice américaine ?
Jessica Chastain

Si j’étais une langue
L’espagnole.


Alice Leveneur est une écrivaine talentueuse qui est à l’origine d’une superbe saga ! La Survivante est une série de romans à découvrir sans attendre, pour une plongée dans un monde post-apocalyptique où malgré le chaos, une lueur d’espoir subsiste… Merci d’avoir lu cette interview. Je vous propose maintenant, en partenariat avec Art en mots éditions, de remporter un ebook du premier tome de La Survivante : L’Aube. Pour cela, rien de plus simple, il vous suffit de commenter l’article ! N’hésitez pas à partager l’interview.

Ouvert à l’international.
Jusqu’au 24 février, minuit.

Résumé : Le monde est envahi par des monstres sanguinaires. Des contaminés, autrefois des hommes maintenant des tueurs qui ont réduit l’humanité à une poignée de survivants.
C’est parmi eux qu’a survécu seule Alexianne durant un an avant de trouver refuge sur une île où vit une petite communauté sous la protection d’Enzo.
Après l’horreur qu’elle vient de traverser, Alexianne voit en cet endroit un renouveau, un nouveau départ loin d’un passé qui lui échappe.
Sur l’île, elle trouvera espoir et amour auprès d’Enzo.
Mais au fur et à mesure que ses sentiments envers lui se dessinent, elle ressent également une oppression, un tourment. Quelque chose la hante…
Elle comprendra bien trop tard que son passé la rattrape sous les traits d’un Alpha, chef de clan des contaminés, qui fera tout pour l’avoir auprès de lui.

Publicités

3 réflexions sur “Interview d’écrivaine : Alice Leveneur + un ebook à gagner

  1. Chapuis dit :

    Merci pour cet interview. J’avoue que je ne suis pas au premier abord attirée par les histoires de zombies je n’aime pas Walking Dead. Mais mêlée à de la romance et avec un Alpha je me dis pourquoi pas.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s