Contrat avec un geek – mission 1 : #ChatWars

De la romance, des références geek, des personnages attachants, tout est réuni pour passer un merveilleux moment. Je vous parle donc de la première mission #ChatWars de Contrat avec un geek de Chani Brooks. 

Résumé : Jessica est une chimiste de génie fan de Star Wars. Son but ? Devenir riche et ne jamais dépendre d’un homme : un chat, du chocolat et des Ewoks à la télé suffisent pour rendre une femme heureuse. Ça avec une partie de jambes en l’air tous les trois mois, sans engagement. Sa théorie tient la route jusqu’à ce que sa startup se retrouve en faillite. Tomasi, un ancien camarade de lycée qui cartonne dans le jeu vidéo, accepte de lui prêter de l’argent en échange de quelques contreparties, une sorte de petit contrat entre amis. Jessica croit son cœur blindé contre les hommes. Mais comment lutter contre celui-là ? Tomasi est pire qu’un chat à deux pattes…

Une romance…
Cette histoire est avant toute chose, une romance. Une romance comme on en lit beaucoup, si on enlève l’aspect « geek » de l’affaire. Donc, une femme, plutôt séduisante il semblerait. Une belle femme, qui a quelques problèmes avec des hommes, plutôt séduisants il semblerait aussi. Et alors que nous pourrions tomber dans le « déjà vu » avec une romance entre cette jeune femme et son « patron », du moins son investisseur aussi richissime que sulfureux, Chani Brooks met vite fin à nos divagations et même à notre peur de tomber dans la même rengaine. Ouf, j’ai pu essuyer mes sués. Tout va bien. L’épisode se poursuit, et il devient, hum… de plus en plus intéressant. Parce que finalement, cette histoire d’amour ne se fera pas avec les hommes habituels. Vous savez, ces mannequins des pubs de parfum ? Non, non, elle se fera avec un homme qu’il serait juste de qualifier de geek. Et pourtant, alors qu’il ne semble ne rien avoir d’intéressant mis à part son immense culture populaire, il intrigue. Il nous fait plisser les yeux. On se demande qui il est. Finalement, cet homme-là, il cache quelque chose en lui… Quelque chose d’énigmatique… Comme quoi, être un geek n’enlève rien au charme ravageur. Non, non, je vous assure. À mon avis, il n’a rien à envier aux mannequins des pubs de parfum !

Pleine de références geek…
Qui suis-je ? Lisez un peu le titre du blog s’il vous plait. Bon, je vous aide. Les histoires d’Amélia et la Culture GEEK !!! Oui, je suis une geek et j’adore ça ! Et là ! Et là !! Des références en veux-tu en voilà, dans une romance qui frôle la « new romance ». Franchement, que demander de plus ? Ce premier épisode nous pose le décor. Les deux héros sont tous deux fans de la culture geek. De deux styles différents. J’oserai dire, sans trop m’avancer, que Jessica préfère la science-fiction, quand Tomasi préfère la fantasy. En passant, si vous avez peur de vous lancer parce que vous craignez de ne rien comprendre aux références, pas de panique, l’auteur vous aura préparer un lexique à la fin de votre lecture. Lexique que vous pourrez consulter en même temps que vous découvrez cette histoire. Plus d’excuses donc !

Au final, voilà un premier épisode, ou devrai-je dire, une première mission, très alléchante qui laisse présager une suite encore plus exquise ! Pour vous la procurer, c’est par ici.

Service de presse envoyé par l’auteur

Publicités

7 commentaires

  1. Mention spéciale pour cette critique qui me donne très envie de me plonger dans cette histoire atypique.
    En revanche, je reste sur ma faim quand tu parles de romance : j’aime pas la romance… Alors je me demande en quoi celle-ci est-elle si différente. Qu’est-ce que la new romance,toussa toussa, et je suppose qu’il est de mon devoir de lire ce texte pour me faire mon idée…

    Aimé par 1 personne

    1. « la new romance » est un label déposé par par Hugo. Mais, dans le langage « populaire », c’est devenu un genre littéraire. Ce genre regroupe des codes : érotisme, romance, beau-gosse, guillis dans le ventre… Bref, de la littérature sans prise de tête qui permet de passer un bon moment. Ici, on aurait pu croire que l’héroïne allait finir avec le riche beau-gosse, mais finalement, l’histoire ne se passe pas avec lui (et heureusement). Si cette romance est différente, c’est parce que les deux héros ne sont pas dans l’optique d’une relation amoureuse. À dire vrai, ce premier épisode nous présente plus les personnages que les liens qui vont les unir, mais on devine de l’humour et des petits guillis. Personnellement, je vous conseille ce texte. Pour vous faire une idée, la première mission est gratuite sur Amazon. Donc, ça ne coûte rien 😉

      J'aime

  2. Ahhhh merci amélia! J’imagine d’ici ton soupir de soulagement au retournement de situation avec le riche investisseur haha! 😂 Ou peut-être devrais-je dire, le malfaisant empereur Palpatine…
    oui Tomasi cache quelques petits secrets pas bien méchants. Il a surtout son passé avec lequel il a dû se construire bon gré, mal gré. Comme nous tous. En fait j’essaie de construire mes personnages un peu comme le fait Elisabeth George (l’auteure de policiers). Finalement, la romance est aussi là pour aider les personnages à grandir.
    @delphine : la romance signifie qu’il y a une histoire d’amour sensée finir bien. Ici, il y a un peu plus, l’histoire tournera pas mal autour de la vie d’une héroine entrepreneuse qui veut sauver sa start up. On entrera aussi un peu dans le milieu du jeux vidéo.
    New romance, veut dire héros contemporains et un peu plus d’érotisme que ce qui se faisait pudiquement il y a quelques années 😉 mais amélia connait mieux que moi les nuances!
    Ps: la mission 1 est gratuite au fait, tu peux toujours tester, tu verras bien si tu accroches!

    Et encore merci amélia pour ta confiance! Je suis vraiment très heureuse que l’histoire t’ait plu, amie geek 😉

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s