Passions Sanglantes

Thriller à suspense, érotisme… Voilà deux genres que j’apprécie alors quand on les mêle, qu’est-ce que ça donne ? Un thriller érotique tout simplement, et c’est le dernier roman de Camille Revlann ! Je vous parle donc de Passions Sanglantes.

Résumé : Clémentine est passionnée par son métier de flic. Elle file le parfait amour et jouit d’une vie sexuelle riche, épanouie et torride avec Cristal.
Mais lorsqu’une série de meurtres d’une rare violence s’abat sur la ville, la psychose et l’angoisse s’emparent des habitants et bouleversent le quotidien de la jeune femme. Une course contre la montre commence alors entre Clémentine et le tueur… ou serait-ce plus une danse à la fois sensuelle et macabre ?
Va-t-elle réussir à lui résister, à l’arrêter sans y laisser son âme ?

L’intrigue…
Nous suivons Clémentine, une policière aguerrie, et Cristal, sa compagne. Elles vivent une relation passionnée, mais tout vole en éclat lorsqu’arrive un meurtre en particulier… Clémentine va alors être confrontée à plusieurs faits troublants, va en perdre ses moyens. Perdue entre passion et horreur, elle devra faire un choix… fatidique ! Qui croire ? À qui faire confiance ? Ce roman c’est l’histoire de la perdition, de l’horreur que l’on aimerait cacher. Ce roman c’est une histoire, d’amour peut-être, mais de sexes assurément.

Érotisme et thriller…
J’avais déjà goûté à ces deux genres mêlés à travers Passion de Brian De Palma, donc forcément, ce roman m’a rappelé par quelques aspects ce film que j’avais beaucoup apprécié. Ici, nous avons une course contre la montre. Puis une passion dévorante. Quand son corps réagit différemment. Quand son cerveau lui ordonne de se dépêcher, pour le sauver. Et que son corps… Son corps ne veut que lui. Lui et seulement lui. Dans ce roman, j’ai adoré la mise en place de l’intrigue. D’entrée de jeu, on nous donne le ton : un serial killer. Alors, on lit. On veut en savoir plus sur ce meurtrier, puis on entre dans l’intimité de la belle Clémentine. On joue les voyeurs aussi, on les observe durant leur étreinte passionnée. D’ailleurs, Camille Revlann joue magnifiquement bien de la plume pour nous représenter les scènes érotiques, qu’elles soient entre femmes, ou entre sexes différents. Et très rapidement, tout s’accélère. Les événements défilent et cet effet accélération ajoute à la tension présente tout le long du roman. Va-t-elle arriver à temps ? Qui est véritablement le meurtrier ? Dans l’ensemble l’histoire est cohérente, je mettrai juste un petit bémol sur Clémentine et son aspect « agent de police aguerrie ». En effet, même si on peut expliquer son comportement changeant, ignorant les procédures etc… par son extrême désir, à cause duquel, elle est déboussolée, j’ai trouvé que d’une manière générale inclure cette jeune femme, et même l’univers en lui-même dans le milieu policier n’était pas forcément une nécessité.

L’aspect fantastique…
Parce que, en effet, l’érotisme et le thriller ne sont pas les seuls genres représentés dans ce texte, le fantastique est également présent. Il y est de façon légère mais avec assez de poids tout de même pour sentir un manque. Un manque d’explications en fait. Il m’a semblé tomber comme un cheveu sur la soupe et j’ai trouvé ça très dommage, car finalement, le roman en lui-même est excellent. J’aurai aimé en savoir un peu plus, d’autant que le roman n’est pas très long. Peut-être dans une suite ? Qui sait ?

Au final, voilà un roman que j’ai adoré ! Je l’ai dévoré, avide de connaître le dénouement. J’aimerais beaucoup retrouver Clémentine dans une autre aventure, qui sait, ça arrivera peut-être *message subliminal envoyé à l’auteur*. Pour vous procurer ce roman, c’est par ici.

Service de presse envoyé par la maison d’édition

Publicités

4 réflexions sur “Passions Sanglantes

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s