Premières lignes #14 : Le fanatique des crachats

Premières lignes est un rendez-vous littéraire initié par le blog Ma Lecturothèque. Le principe est de présenter chaque semaine les premières lignes d’une oeuvre. Cela permet de vous faire découvrir de nouvelles lectures, d’une façon différente.


Et si je me mettais en mode « promo » ? Allez, j’en profite un peu et je vous présente les premières lignes de ma dernière parution : Le fanatique des crachats. Adressé à un public averti, âmes sensibles s’abstenir comme on dit.

Résumé : Judith vit seule avec sa mère, dans une maison éloignée de la ville, à l’orée de la forêt.
Entre les amants de sa génitrice et son amie Cléo, elle mène une vie tout ce qu’il y a de plus morne. Alors que rien ne le laissait présager, Judith est assassinée et est condamnée à hanter les lieux du meurtre, où elle a tant de souvenirs.
Ah, et en parlant de souvenirs, elle aimerait bien se rappeler qui l’a fait passer de vie à trépas.
C’est vrai quoi, c’est quand même important ce genre de choses !
Ni tout fiel, ni tout miel Le fanatique des crachats triture de ses doigts sales la conscience de braves-gens-pas-si-braves-que-ça. Sombre et cynique.

I. L’homme des bois
Morte…
Elle s’appelait Judith. Une jolie fille, un peu pédante, là était son seul tort. Elle aimait sortir, courir dans la forêt. Elle aimait hurler à s’en déchirer les poumons. Elle disait que comme ça, seulement, elle se sentait vivante. Ah, vivante, elle n’y était pas restée longtemps malheureusement… Qui aurait cru qu’elle mourrait à l’âge de seize ans ? Alors même qu’elle était dans la fleur de l’âge, alors même que les hommes commençaient à ressentir sa féminité. C’était bien triste mais tout aussi réel. Ce qu’elle ne comprenait pas c’était QUI avait fait ça. Oui, qui pouvait bien lui avoir fendu le crâne en deux ? Malheureusement, elle ne s’en souvenait plus…

Ces premières lignes vous interpellent ? Le fanatique des crachats est une histoire décalée et dérangeante, inspirée des thrillers coréens que j’affectionne tant. Elle est disponible en numérique à 0.99 € par ici. Et en version papier à 3.99 € par .

Publicités

5 réflexions sur “Premières lignes #14 : Le fanatique des crachats

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s