Les vivants et les autres (recueil de nouvelles)

J’ai donc lu Les vivants et les autres de Laurence Guerrieri. C’est un recueil de nouvelles plutôt prenant malgré le côté « lourd » des thématiques. Je vous en parle maintenant…

Résumé : « Les vivants et les autres » ou le récit sous forme de nouvelles de ceux qui ont osé affronter leur part d’ombre, parfois sans le savoir ni le vouloir, et de cet instant, où l’individu tombe pour mieux changer d’état.
Être vivant ce n’est parfois pas ce que l’on imagine.

La thématique…
Le résumé donne le ton, c’est certain. Je m’attendais donc à lire des histoires réalistes où les plus profonds instincts humains seront mis en avant, faisant sortir les ténèbres, tout ce qu’il y a de plus mauvais dans l’Homme. Alors, je ne me suis trompée qu’à moitié, parce que oui, on fait face à des individus qui affrontent, eux-même, leur vie, parfois difficile, sombre, souvent même. Mais tout n’est pas mauvais, c’est leur vie après tout. On les suit, dans les méandres des habitudes, des événements. On les suit, les découvre, on les rencontre, une fois, deux fois, puis on ne les lâche plus. Malgré les horreurs, les déceptions, malgré les aléas, leurs comportements, comme si plus rien n’avait d’importance…

« S’il y a bien quelque chose que j’ai compris, c’est que le malheur n’a rien à voir avec la faiblesse, rien du tout. Le mal ne s’attaque qu’aux forts et personne ne m’enlèvera cette idée de la tête. Il n’en a rien à faire des amoindris, des rampants, des tièdes. Il ne cherche que les Vivants, hommes, femmes, vieillards, enfants. »

Simplement universel…
Quand j’ai terminé le recueil, je me suis posée quelques instants, pour remettre tout en place. La thématique est loin d’être légère comme une brise d’été et j’avais besoin de faire le point, oui, le point. Qu’avais-je lu exactement ? Et j’ai compris. C’est comme quand on sort dans la rue, que l’on croise une multitude de personnes, quelle vie mène-t-il ? A-t-il des enfants ? Est-il marié ? Quel est son métier ? Est-il heureux ? Parce que c’est l’histoire de ces gens, ceux que l’on croise sans vraiment s’intéresser mais pour lesquels on s’interroge souvent. Comme piqué par une curiosité proscrite, intimiste. Laurence Guerrieri nous invite là à entrer dans leur vie, sans autre façon, elle nous invite à écouter leur histoire. Ces histoires qui pourraient être les vôtres, la mienne ou celles des autres…

« […] et depuis, assis sur ma foutue chaise, je continue à raconter mes histoires aux vivants et aux autres, enfin à ceux qui veulent bien m’écouter »

La plume de l’auteur…
Mais la magie ne s’est pas opérée seule, à suivre les bouts de vie de ces personnes presque comme vous et moi. Le style souple, fluide et réaliste de l’auteur a aidé pour beaucoup. Le ton est différent en fonction de la nouvelle, de l’ambiance, des personnages, et cette faculté d’adaptation a fait de chaque nouvelle une histoire différente, sans répétition, sans ennui. Parfois crue, d’autre douce, la plume de l’auteur m’a transporté dans ces histoires où le réel nous prend à la gorge.

« Je nous ai vus tous les trois, dans cette maison, au milieu de cette rue, au milieu de cette ville, éveillés. Je n’avais plus envie de partir, aucune autre journée ne pourrait être pareille à celle qui venait de commencer. »

Les citations proviennent de mes deux nouvelles préférées : « Les vivants » et « Après la fête ».

Au final, Les vivants et les autres explore la vie, la vôtre, mienne, celle des autres… Un recueil de nouvelles à l’empreinte indélébile. Différent, pénétrant, inoubliable ! Pour vous le procurer, c’est par ici.

Service de presse envoyé par la maison d’édition

Publicités

4 réflexions sur “Les vivants et les autres (recueil de nouvelles)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s