Hellixir

Public averti


J’ai donc lu le nouveau roman de Jean-Baptiste Messier : Hellixir. C’est une première rencontre avec la plume de l’auteur et son imaginaire. J’ai beaucoup aimé. Attention, réservé à un public averti : scènes sexuelles récurrentes.

 Résumé : Le vice et la vertu font le quotidien de Paul, bel homme au statut social enviable. A l’orée de ses quarante ans, il ne supporte plus ses vieux habits de Casanova compulsif, cynique et manipulateur. Après une succession de remises en causes et sur les suggestions bienveillantes de sa psy Aude au charme aristocratique, il se met en quête du grand Amour.
Lors d’un voyage en République dominicaine, il connaîtra les délices, le ciel, l’enfer et la sulfureuse Linda, au passé trouble qui a tout d’un ange déchu.
Que lui réservera cette rencontre ? Paul trouvera-t-il en Linda la réponse à ses tourments ?
Jean-Baptiste Messier nous livre ici un roman érotique et psychologique organisé comme une mosaïque de chapitres tour à tour sensibles, provocants ou méditatifs. Une romance érotique réaliste au masculin écrite par un homme qui passionnera les femmes. Le cœur et l’esprit d’un mâle se dévoilent avec en contrepoint la vision de la principale héroïne.

Un roman qui se lit très rapidement malgré certaines choses plutôt lourdes à appréhender…

L’intrigue…
Ce roman est écrit comme une sorte de journal intime. On suit Paul qui attire les femmes quoi qu’il fasse, aussi bien pour sa prestance que pour son statut social. Il mène une vie débridée sexuellement, enchaînant les conquêtes. Mais voilà, il se sent vide, il lui manque quelque chose. Comme une façon de se ressourcer, il part en République dominicaine où il va faire la connaissance de Linda, une belle latine. Mais alors que Paul commence à avoir des sentiments envers cette femme qu’il vient tout juste de rencontrer, il est vite confronté au passé de Linda, lui et ses conséquences…

Un roman érotique, oui, une magnifique histoire d’amour, c’est certain. Le début du roman est plutôt tranquille. On suit Paul dans sa vie quotidienne, puis dès qu’il débarque en République dominicaine, on est happé, on veut savoir la suite, incapable de lâcher l’histoire. Tout devient intéressant, immanquable. Et ce, jusqu’à la fin…

Entre douceur…
J’ai trouvé ce roman très doux, sans doute du fait de la superbe plume de l’auteur tout en volupté. Elle donne la sensation de flotter sur les nuages, un régal. Mais plus que la style, tous les sentiments évoqués participent à cet effet. Parce que nous sommes dans la tête de Paul, un homme qui recherche sa voie, son chemin. À presque quarante ans, il ne fait qu’enchaîner les relations sexuelles sans d’autre but que le plaisir, mais et l’amour ? Il se sent vide, perdu, nous ressentons avec lui cette perte, cette chose qu’il n’a pas encore trouvé mais qui lui manque atrocement. Alors quand il part en quête de l’amour, on le suit avec joie. Il va être confronté à de nombreuses épreuves mettant à mal ses certitudes, mais au bout du chemin…
Un roman doux mais dur aussi. N’oublions pas que c’est un roman érotique et les scènes de sexes ne sont certainement pas à négliger.

Et dureté…
Au début du roman, les scènes de sexes s’enchaînent nous exposant la vie débridée de Paul. Ces scènes sont parfaitement décrites et très réalistes. Elles m’ont fait plusieurs fois monter le rouge au joue. Puis plus on évolue dans le roman et plus ces scènes deviennent… physique ? J’ai du mal à trouver le mot juste. Elles deviennent plus dures, plus fortes, plus vulgaires aussi peut-être. On rentre dans l’intimité encore plus profondément, mais malgré cette « violence » sexuelle, nous ne sommes pas gênés. Parce que derrière, il y a un sentiment qui n’était pas présent au début du roman. Je vous laisse deviner lequel 😉

Les personnages…
Je pense que l’énorme point fort de ce roman sont les deux personnages principaux : Paul et Linda. Ils se ressemblent beaucoup dans leur relation aux sexes mais sont à la fois diamétralement opposés surtout au niveau social. Linda a vécu dans la pauvreté, une vie où la violence à la fois physique et sexuelle était monnaie courante. Paul, lui, est un cadre qui a réussi dans la vie, et dont le niveau social est élevé. Un français comme on en trouve souvent. Lorsqu’ils se rencontrent, c’est la révélation pour eux. Ils vont se découvrir, s’aimer… Faire ressortir leur part d’ombre mais s’aimer encore, à leur façon. Beaucoup de thèmes sont évoqués dans ce roman mais je ne vais pas trop vous en dévoiler.

Au final, je vous conseille vivement ce roman érotique. Il allie la sexualité à l’amour avec brio et joue avec les profondeurs de l’âme humaine. Une excellente découverte. Vous pouvez vous le procurer ici.

Service de presse envoyé par l’auteur

Publicités

3 réflexions sur “Hellixir

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s