Le destin des Initiés – tome 1 : Mémoires d’une sorcière

Je vous parle aujourd’hui du premier tome d’une série fantastique très prometteuse : Le destin des Initiés de Romane Taguchi. Il a fait l’objet d’une lecture commune avec Satine’s Books. Vous trouverez un lien vers son avis en fin d’article et quelques questions que je lui ai posé.

Résumé : Julie est une jeune Française qui vit à Kyôto depuis son enfance. Elle mène une existence sans histoires entre son travail et ses amis. Mais depuis la mort de sa mère quelques mois auparavant, elle souffre de cauchemars inexpliqués. Un jour, elle rencontre Jeanne-Marie, une vieille dame sympathique venue visiter la ville. Dès lors, sa vie va prendre un tournant totalement inattendu, et elle va pénétrer dans un univers à la fois fascinant et effrayant dont elle ne soupçonnait même pas l’existence, celui de la magie. Julie décide de se rendre en France pour lever définitivement le voile qui obscurcissait sa vision depuis toujours. Là-bas, elle tentera de mieux comprendre ses racines afin de mieux faire face à sa nouvelle vie. Elle découvre les pouvoirs dont elle est dotée, ainsi que la vérité sur ses origines, sa mère, son père décédé lorsqu’elle était enfant dans un tragique accident, et le reste de sa famille… Au Japon et en France, argent, pouvoir, machinations, amours et secrets de famille vous entraînent dans l’univers captivant de la Magie et de Ses représentants : les Initiés.

Merci à Jess d’avoir une fois de plus posé. C’est mon accompagnatrice lecture, toujours là pour m’assister, elle et une bonne tasse de thé. Un chat, du thé, un bouquin, manque juste le plaid, et c’est parfait !

L’intrigue…
Commençons tranquillement par l’histoire de ce premier tome, qui au final, démarre avec douceur. Nous suivons une jeune femme, française d’origine mais japonaise de cœur et vivant donc au Japon, plus précisément à Kyôto. Sa mère décède et voilà que peu de temps après, elle rencontre une vieille dame qui va changer sa vie, du tout au tout. Ce premier tome tourne autour de la découverte de ses origines, elle fera des rencontres qui bouleverseront à la fois sa vie et sa façon de voir les choses. Un premier opus posant les bases alléchantes d’une suite prometteuse.

J’ai trouvé l’intrigue parfaitement ficelée. Le tout est bien maîtrisé et on suit le cheminement sans remettre quoi que ce soit en question. Si on commence le roman au Japon, c’est assez rapidement qu’on quitte ce merveilleux pays pour la France. C’est donc une histoire fantastique où magie, remise en question et valeurs se mêlent pour un excellent moment de lecture.

Les Initiés…
J’ai adoré tout le côté magique du roman. Heureusement me direz-vous, c’est quand même là-dessus que se base le shmilblick. Ce que je veux dire par là, c’est que l’auteur a ancré son concept dans la réalité, dans les coutumes et traditions, dans les superstitions… Elle nous parle des sourciers et autres diseuses de bonne aventure. Cet aspect de l’imaginaire du roman m’a beaucoup plu, permettant une immersion encore plus intense.

Japon/France…
Comme vous le savez, le Japon est un pays qui m’attire énormément. Mon projet d’y vivre est plus vif que jamais, d’autant que j’y pars six mois, dès Avril 2018 pour y étudier un semestre entier. Imaginez donc mon bonheur quand j’ai plongé tête la première dans cette histoire se déroulant en partie au pays du soleil levant… Alors, certes, le début du roman est plutôt lent et il ne se passe pas grand-chose mais on visite. C’était un régal ! J’ai visité Kyôto, avec une guide, qui expliquait l’histoire de certains lieux. Le quotidien d’un japonais, les plats, les habitants, les décors, tout est magnifiquement bien décrit pour immersion totale.
Mais, néanmoins, l’histoire se passe en grande partie en France. Mais, encore une fois, j’ai adoré le ton de l’auteur. Elle a cette faculté de nous faire découvrir des lieux, des histoires simplement avec ses mots, posés sur le papier. J’ai visité Bordeaux et ce fut très sympa ! Alors que les descriptions ont tendance à me lasser et à me faire perdre le fil de l’histoire, ici, elles en étaient une part intégrante.
En faisant se dérouler l’action dans ces deux pays, si différents, Romane Taguchi nous propose un véritable contraste. On a d’un côté le Japon, sûr, sécurisé et tranquille et de l’autre, la France. Julie qui est habitué au calme nippon, ne s’attendait pas à ce qui lui arrivera en France et sa naïveté sera mise en cause. Parce qu’elle a été d’une certaine façon inconsciente, gardant ses habitudes décontractées du Japon, malgré les conseils avisés de son amie japonaise. J’ai trouvé ce passage à la fois écœurant, mais criant de vérité !

Julie…
Pour terminer, je vais vous parler de Julie, le personnage principal. Elle est douce, foncièrement gentille et prend la vie comme elle vient. Pas de prise de tête. Elle aime aider les autres et ça sans contrepartie. Si au début son caractère posée et presque parfait m’a agacé, je l’ai beaucoup apprécié lorsqu’elle sortait de sa zone de confort. Parce que malgré sa beauté, son charisme etc… (dû au fait qu’elle est une initiée), elle est tout à fait ordinaire. Elle a le même comportement que n’importe qui dans des situations auxquelles nous sommes souvent confrontés ou auxquelles nous pourrions l’être. C’est un personnage très humain, auquel nous pouvons facilement nous identifier, outre sa qualité de sorcière évidemment.

Et Satine’s Books, elle en pense quoi ?

  • Toi qui n’es pas forcément attiré par le Japon, qu’as-tu pensé de cette immersion dans le pays du soleil levant ? Les descriptions de Romane Taguchi sont plus que révélatrices, as-tu été transporté au Japon grâce à sa plume ?

Carrément ! Comme je le disais, je suis une novice dans ce domaine. Je n’ai pas de point de comparaison mais les descriptions des espaces géographiques, des paysages ainsi que de la culture et de la tradition, c’était vraiment très sympathique à lire. J’ai trouvé, qu’à l’image de ce pays, la plume de Romane Taguchi est très douce et apporte un certain calme que j’ai beaucoup apprécié.

  • J’ai trouvé le concept des Initiés très intéressant, à la fois dans son ancrage dans le monde réel et son côté ésotérique, qu’en as-tu pensé ?

C’est un concept nouveau. Je n’avais jamais lu un roman qui apportait ce concept que j’ai aussi beaucoup apprécié. J’ai trouvé qu’il apportait un air nouveau à la lecture qui est très appréciable. J’ai beaucoup aimé l’originalité des Initiés et de leurs rôles au sein de la communauté. On mélange le moderne de la chose avec le côté ancestral de la magie (potions, incantations…)

  • Ce premier tome pose les bases d’une saga qui semble être prometteuse, à cet effet, il installe les personnages. Quel est ton personnage préféré ? Celui auquel tu as le plus accroché ?

Je ne vais pas être très original mais j’ai beaucoup apprécié Julie. C’est un personnage principal qui est exactement comme je les aime. Je suis vraiment très accrochée à Julie parce que derrière sa douceur et son caractère, il se cache une sacrée dose de courage pour faire face à ses problèmes ainsi qu’aux mystères qui secouent sa vie. J’aime beaucoup ce personnage qui est bon avec tout le monde, elle a le cœur sur la main. Elle a un caractère que j’apprécie.

L’avis de Satine’s books est disponible ici.

Première lecture commune qui fut très agréable. Je réitérerai l’expérience volontiers !

Service de presse envoyé par l’auteur

Publicités

6 réflexions sur “Le destin des Initiés – tome 1 : Mémoires d’une sorcière

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s