Les petits cailloux (conte pour adulte)

J’ai donc lu le quatrième conte pour adulte de Stéphanie L. Les petits cailloux a été une jolie découverte, dans la lignée des précédents.

Résumé : Un homme qui emprunte tous les jours la même route, croise un vieil homme qui ramasse des petits cailloux et les entasse dans ses poches. Interloqué il lui demande ce qu’il fait de tous ces petits cailloux. En guise de réponse il reçoit une caresse sur la joue. Cette caresse sera une révélation sur son existence.

Je trouve la couverture très épurée, j’aime beaucoup ! Elle est « zen » et tout à fait dans l’esprit du récit.

L’intrigue…
On commence cet avis, comme à l’accoutumé, avec la question que tout le monde se pose… « Mais ? De quoi ça parle ? » Eh bien, nous allons suivre un homme comme les autres. Ceux qui vivent leur vie entre famille et travail. Eux et leur routine quotidienne. Mais voilà, à chaque fois qu’il part travailler, un homme ramasse des cailloux. Pourquoi ? Alors, il va lui demander mais celui-ci ne semble pas disposé à lui répondre, du moins pas oralement…

En ce concentrant uniquement sur l’histoire (et en mettant de côté l’aspect conte moraliste), je la trouve très bien écrite. On suit parfaitement le fil de la pensée de l’auteur qui met même en place une curiosité chez le lecteur. Parce qu’on a très envie de savoir pourquoi il ramasse ces cailloux ce bonhomme là. Bref, une histoire très bien construite.

La morale…
J’ai trouvé cette morale bien différente des précédentes. En effet, alors qu’auparavant les textes expliquant la finalité de l’histoire étaient assez court, ici, il est relativement long. Parce que l’auteur nous fait passer plusieurs messages. Et c’est un aspect que j’apprécie beaucoup dans ces contes. Faire le parallèle entre l’intrigue et la morale pour découvrir comment l’auteur nous l’a raconté. Là, elle nous dit que chaque chose a sa place et que ça ne sert à rien de se rajouter des fardeaux. La morale n’est pas facile à expliquer mais au final, elle prend tout son sens après la lecture du texte. C’est le premier conte qui me fait cet effet. Je n’avais pas saisi la morale pendant ma lecture et puis après l’avoir découverte, j’ai été comme touchée par la lumière et j’ai tout compris.

Au final, j’aime toujours autant la douce plume de Stéphanie L qui nous offre là un de ses meilleurs contes. Les petits cailloux est une histoire qui vous fera réfléchir sur vous mais également remettre en question vos priorités. Pour vous le procurer, c’est par ici.

Service de presse envoyé par la maison d’édition

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s