Le nouveau règne

Nouvelle parution des éditions Mots et Légendes, je vous parle du roman court de Grégory Covin : Le nouveau règne. J’ai adoré l’ambiance même si certaines scènes s’étiraient en longueur.

Résumé : Dans un monde qui n’appartient pas encore à la race humaine, N’Hil est en quête d’un antidote pour sauver l’homme qu’elle aime. Elle s’allie ainsi à Aséphyr, serviteur du roi Daran, afin d’obtenir les renseignements qu’elle recherche. En contrepartie, elle doit rejoindre la garde personnelle de la reine Fiona, l’épouse du roi, pour tenter d’assassiner cette dernière. Mais les seigneurs noirs, maîtres du port, sont partout. Et qui sert-elle véritablement ?
Si la toile du complot se referme sur N’Hil, la guerrière n’est pas sans ressource. Une entité, lovée dans ses entrailles et cherchant à prendre le contrôle de son être, lui octroie une résistance hors norme. Mais, sur cet échiquier du pouvoir, ses talents sont sans commune mesure avec le jeu des créatures qui remplacent peu à peu les pions humains par leurs propres pièces.

Je l’ai lu en une matinée, d’une traite, incapable de m’en détacher !

L’intrigue…
Nous suivons une femme nommée N’Hil qui part en quête d’un antidote pour sauver l’homme qu’elle aime. Elle demande l’aide d’un conseiller Royal, qui en échange lui demande d’assassiner la Reine Régente, rien que ça. Prête à tout pour sauver Thorn, N’Hil va se lancer dans une histoire qui la dépasserait presque. Mais de nombreuses zones d’ombres sur elle et son amant vont enfin s’éclaircir. Prise entre les tenailles d’une lutte de pouvoir, jusqu’où ira-t-elle pour sauver l’homme qu’elle aime ?

Dès les premières pages, on est immergé dans l’intrigue. Il faut dire que celle-ci commence sur les chapeaux de roues à coup de bagarre, bagarre et bagarre. L’histoire est très bien construite malgré la petitesse du récit. L’auteur a su mené sa barque pour nous révéler des informations en temps voulu. L’univers fantasy est très marqué par les créatures et le vocabulaire, j’oserais dire, type du genre. Bref, une intrigue très intéressante qui change un peu des quêtes héroïques habituelles puisque nous avons là une anti-héroïne.

Un quasi-huis clos angoissant…
J’ai été étonnée, dans un premier temps, par l’ambiance du roman. Tout est noir, sombre et on sent que des multitudes de créatures se tapissent dans l’ombre, dans l’attente de se repaître. Les secrets, complots et fomentations sont monnaie courante et entraîne autre chose de bien plus sanglant encore. Nous enchaînons bataille sur bataille où la plume de l’auteur joue un très grand rôle immersif. Même si certaines scènes traînent un peu en longueur, décrivant chaque action durant le combat, j’ai tout de même adoré ces moments où tout le talent descriptif des scènes d’actions de l’auteur prenait toute son ampleur.

Je vous dis un « quasi » huis clos car il arrive à N’Hil de sortir un peu. Cela reste bien négligeable face au temps qu’elle passe dans l’enceinte du château. Ce renfermement participe à la tension constante, cette noirceur de l’âme qui s’accroît au fil des pages pour dévoiler une anti-héroïne bad ass mais aux multiples déchirures. Ce personnage principal est travaillé jusqu’à ses plus intimes pensées et bien qu’étant un protagoniste noir et instable, nous nous prenons, non pas d’affection, mais d’intérêt pour cette femme hors normes.

Au final, ce roman est une plongée dans les pensées d’un personnage tiraillé. L’ambiance noir et chaotique intensifie cette tension présente constamment dans le récit. Un roman d’heroic-fantasy que je vous conseille vivement ! Pour vous le procurer, c’est par ici.

Service de presse envoyé par la maison d’édition

Publicités

4 réflexions sur “Le nouveau règne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s