Bulle (nouvelle)

J’ai lu Bulle de Claire Chave, publié dans la toute nouvelle maison d’édition numérique : Art en mots éditions. Je suis très mitigée sur cette nouvelle, je l’avoue…

Résumé : « Jour 1, Mois 24, Année 4086.
La Terre a disparu, laissant derrière elle des milliers de petites Bulles flottant dans le cosmos, protégeant ainsi les milliers de vies que la Terre portait. Nous dérivons, enfermés dans ces bulles, condamnés à ne jamais voir autre chose que la noirceur environnante ou les planètes que nous dépassons. Pourtant, les bulles ne sont pas éternelles et un jour, elles exploseront.
C’est pourquoi moi, Bulle-243, j’ai choisi de partir en éclaireur pour trouver une Plante habitable. La question désormais, c’est : en reste-t-il ? »

Je tiens avant toute chose à remercier l’auteur, Claire Chave, qui m’a proposé sa nouvelle à lire. Malheureusement, je n’ai pas accroché, mais ça arrive même aux meilleurs.

La forme…
J’ai vu les avis sortis sur cette nouvelle et ils sont tous positifs. Je me suis donc demandée ce qui n’allait pas chez moi… puisque je n’ai pas aimé. J’ai, après réflexion, décidé de rester honnête et de vous livrer mon ressenti. Donc, pour commencer, la forme m’a beaucoup dérangé. J’ai rencontré de nombreuses coquilles : des Ella au lieu de Elle, par exemple. Des mots qui manquaient ou des fautes d’orthographes. Sur un roman de 600 pages, retrouver 4 ou 5 coquilles peut être compréhensible. Mais, ici, nous sommes sur un texte de 27 pages sur liseuse. Soit, quoi, une quinzaine de page A4 sur l’ordinateur. J’ai trouvé ça assez aberrant. On ne se gêne pas de le dire pour les auto-édités, je ne vais donc pas me gêner de le dire pour les maisons d’éditions traditionnelles. D’autant qu’ils feront peut-être en sorte de mieux corriger la prochaine fois. Outre cet aspect orthographique, quelques phrases étaient mal formulées et j’ai relevé pas mal de répétitions (et moi et les répétitions, ça fait deux !). Pour vous faire une idée, une coquille s’est même glissée dans le résumé, donc… (Une « plante habitable » au lieu d’une « planète habitable). En plus de cela, la police s’est mise à changer au milieu de la lecture. Alternance entre Times New Roman et Arial ? Bref, très déstabilisant pour mes yeux. Et une dernière chose que je trouve dommage : la couverture n’est pas présente sur la version numérique (comme vous pouvez le voir sur la photo au dessus) et je me demande ce que signifie ce « Numilog », enfin, passons.

Le fond…
Imputons donc tous ces soucis de forme aux débuts d’une nouvelle maison d’édition. Outre tous ces points assez négatifs, c’est certain, l’histoire est plutôt intéressante. Nous avons une sorte de colonie dont les habitants n’ont pas de prénom mais sont immatriculés. Ils n’auront des noms que quand ils trouveront une planète où vivre, car pour le moment ils évoluent dans la Bulle. En fait, pendant que je l’écris je suis en train de comprendre pourquoi je n’ai pas accroché, l’intrigue est bien trop élaborée pour une nouvelle. Trop d’éléments nous interpellent sans être expliqués. Cette histoire de Bulle aurait pu être davantage travaillé. Et ça pour chaque passage. Cela aurait donné un roman que j’aurai découvert avec plaisir. J’ai beaucoup apprécié le clin d’œil (je crois que c’était un clin d’œil) à Star Wars avec l’appareil qui s’appelle BB8. Voilà, il me semble que j’ai fait le tour.

Au final, une nouvelle aux multiples problèmes de forme qui participent à la dégradation du fond, c’est certain. Une histoire qui aurait mérité d’être approfondie, et une plume prometteuse. Pour vous procurer cette nouvelle, c’est par ici.

Publicités

5 réflexions sur “Bulle (nouvelle)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s