Terramorphos – saison 1

Je vous parle aujourd’hui de la saison 1 de Terramorphos de Patrice Quélard. Parce que j’ai adoré suivre cette série sous forme d’épisode numérique, j’ai acheté la version papier avec une superbe dédicace de l’auteur. Je vous en parle donc plus en profondeur.

Résumé : Dans un avenir pas si lointain, la planète Terre se meurt, saccagée par l’homme au-delà de toute rédemption, et la multinationale Terramorphos a pour lourde charge de préparer l’avenir de l’espèce humaine en terraformant des planètes comparables à la nôtre dans des systèmes voisins. Clive Forsythe, ancien mercenaire ayant eu une carrière bien remplie au service de cette corporation, bénéficie d’une retraite dorée avec sa femme et son fils sur le dernier né des paradis terraformés, Baker-119-g. En tout cas, c’est ce qui est marqué sur son contrat…

Vous pouvez retrouver mes avis par épisodes ici.

L’intrigue…
Nous suivons un ancien mercenaire qui travaillait à la solde la plus grande industrie du monde (on peut même dire de l’univers) : Terramorphos. Cette entreprise fait commerce dans la terraformation. En effet, la planète Terre se meurt et il devient primordiale de trouver de nouvelles planètes où vivre. Clive débarque donc sur Baker-119-g avec sa famille et la promesse d’une vie tranquille… Vraiment ?

Patrice Quélard signe là une histoire très travaillée et maîtrisée. Aucun moment d’ennui, juste une envie irrépressible de continuer de lire, encore et encore. Parce que l’auteur sait nous garder en haleine. Il nous décime des informations au grès des pages et nous les cueillons avec joie. Nous sommes loin des clichés de la SF à coup d’Alien farfelu et autres vaisseaux supra-technologiques. En fait, on y croirait presque !

Les personnages…
Nous avons, dans cette première saison, deux personnages essentiels. Clive, dans un premier temps, par qui l’histoire commence. C’est donc un ancien mercenaire, au caractère bien trempé et surtout, un individu bien entraîné. Ce personnage va nous permettre d’en savoir plus sur la planète Baker-119-g, plus que sur l’entreprise. Parce que c’est un autre personnage qui nous apprend un grand nombre de choses sur l’entreprise Terramorphos : Vanessa. Vanessa Huggins est une simple comptable qui découvre des éléments bien étranges dans la compta de notre industrie préférée. Alors qu’elle en informe ses supérieurs, elle est envoyé sur Baker-119-g pour, soit disant, en savoir plus sur ces éléments. Vanessa n’est pas dupe, elle a très bien compris qu’on l’a évincé. Cependant, elle n’est pas prête à dire son dernier mot. C’est une femme au caractère bien trempé, que l’on retrouve avec plaisir dans la saison 2.

Tous les personnages sont travaillés et surtout, ils ont tous leur utilité. Dans cette première saison, rien, et vous dis bien rien, n’est laissé au hasard.

L’écriture…
Vous avez évidemment déjà entendu parler de Patrice Quélard sur le blog. Avec, certes, les avis épisodes sur Terramorphos mais également avec ses nouvelles parues chez Nutty Sheep ou son roman historique Catharsis Disputatio. Vous savez donc que c’est un auteur dont j’apprécie énormément la plume. Pas de surprise donc si je vous dis que le style est fluide, addictif et entraînant. Que les descriptions sont parfaitement dosées et subtilement bien écrites sans aucune coupure dans le récit. Que le vocabulaire est riche, les termes clairs et le fil rouge limpide… Bref, vous l’aurez compris, tout est réunis pour un très bon moment de lecture.

Au final, une série SF à lire, lire et relire. J’ai adoré cette première saison et la saison 2 semble encore plus exceptionnelle. Pour vous procurer l’intégrale papier de la première saison, c’est par ici.


♦ Voici donc mon avis en vidéo ♦

Publicités

3 réflexions sur “Terramorphos – saison 1

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s