Le secret des noix

J’ai donc lu Le secret des noix de Jacques-Victor Caramin. Je tiens à le remercier pour m’avoir envoyé son roman en version papier. Une très belle histoire malgré quelques erreurs éditoriales…

Résumé : Samuel est fils de paysan, malheureusement celui-ci se blesse pendant une journée de labeur aux champs. Il est transporté d’urgence au cabinet du généraliste Céline Marion. C’est là que Samuel fera la connaissance de Rebecca, fille du célèbre Lilian Schmidtz, l’un des plus gros producteurs de spiritueux de la région genevoise. La vie de Samuel a basculé, son amour pour Rebecca est intense et fougueux. Lilian Schmidtz voit d’un œil méprisant cette liaison entre sa fille et ce misérable, comme il aime à le dire. La tourmente régnera, les tracas, et l’injustice. L’argent et le pouvoir peuvent déplacer des montagnes, par contre l’amour peut les remettre à leurs places.

Une histoire travaillée et des personnages attachants, une belle lecture bien qu’elle a tout de même été difficile.

Une lecture difficile…
De nouveau, je retrouve le même problème aux éditions Persée. Maison à compte d’auteur qui publie donc l’ouvrage sous couvert d’un bon chèque. Malheureusement, malgré le sacré montant que l’auteur donne à la « maison d’édition », celle-ci semble ne pas prendre les auteurs au sérieux et ne leur propose pas de véritable correction ou ne serait-ce qu’une relecture. Et malheureusement, la qualité des ouvrages s’en ressent.

Ici, il manque un travail de relecture de fond et de correction. L’auteur m’a fait savoir qu’il faisait justement relire et corrigé son roman par une correctrice professionnelle. C’est tout de même dommage quand on sait le montant que certaine maison d’édition à compte d’auteur demande. Il semble comme manquer des mots, certaines formulations sont maladroites et certains mots utilisés à mauvais escient. Hôte pour désigner l’invité par exemple. Et une mise en page assez catastrophique pour le dernière page. Bref, tout ça pour dire que ma lecture a été plutôt difficile relisant des passages plusieurs fois pour bien comprendre à la fois qui parle et ce qu’il se passe. Quand je vois le prix du roman (22.4 €), je pense que les éditions Persée, en plus de prendre les auteurs pour des pigeons, se moquent bien des lecteurs !

Mais une très belle histoire…
Néanmoins, parce que le monde n’est pas totalement blanc ou noir, j’ai tout de même beaucoup aimé l’histoire. Difficile à lire c’est certain mais une fois lancée, j’ai mis ces problèmes de côté (très loin de moi parce que sinon ils revenaient m’embêter) pour me concentrer sur l’histoire de Samuel et Rebecca. La plume de l’auteur, outre certaines formulations maladroites, est plutôt agréable à lire et assez fluide. Le vocabulaire est riche et recherchée. J’ai d’ailleurs beaucoup aimé les contrastes de ton (langage soutenu et familier) entre les deux familles, marquant un peu plus le fossé qui les sépare. Vous l’aurez compris, c’est une histoire d’amour. Une histoire d’amour qui s’étale sur la durée. J’avoue que c’est la première fois que je lis une telle romance et j’ai été charmée. L’histoire de ces deux protagonistes est difficile, faite d’événements dont il se serait bien passé et de codes dont l’existence gêne au plus haut point. Une histoire à la Roméo et Juliette, deux amoureux bridés par des conventions familiales dont ils n’ont que faire… Arriveront-ils à aller au-delà ? Pour le savoir, il ne vous reste plus qu’à le lire !

Au final, malgré les lacunes majoritairement d’ordre éditorial, j’ai apprécié cette lecture. Une belle ambiance à l’intrigue développée et maîtrisée. Après correction, je pense qu’il sera excellent. Pour vous le procurer, c’est par ici.

Service de presse envoyé par l’auteur

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s