Lire : inciter ou repousser ?

Parce qu’il y a des choses à revoir dans la façon de pensée de certaines personnes et notamment dans celle des parents, j’ai décidé de réaliser un article sur l’incitation à la lecture de la part de l’école, et des parents. Les enfants doivent lire, c’est sûr ! Mais, il y a l’art et la manière de leur faire aimer lire…

J’ai décidé de réaliser cet article qui me tenait à cœur depuis pas mal de temps à cause de la réaction d’un parent quand j’ai mentionné les mangas pendant que je travaillais dans une bibliothèque comme job d’été l’an dernier. J’étais à l’accueil quand une mère accompagnée de ses trois enfants est venue me voir pour me demander des recommandations de lecture. Elle me dit que ses enfants ne lisent pas et qu’elle aimerait qu’ils lisent justement. Quand elle mentionne les romans, je vois tout de suite leur visage se crisper et j’ai l’impression de me revoir une dizaine d’années avant. Parce que je n’ai pas toujours lu des romans… Alors, en grande lectrice de BD et connaissant l’attrait de celle-ci pour les jeunes, je parle des mangas adulte et jeunesse. Cette fois, c’est le visage de la mère qui se crispe et elle me dit « Les mangas… » l’air dégoûté. Un manga à côté de moi, j’ouvre mes yeux en grand et lui dit que les BD sont aussi de la lecture, au même titre que les romans. Je lui dit qu’obliger ses enfants à lire des choses qu’ils n’ont pas envie ne les inciteront pas à lire d’eux-même. Elle hoche la tête et me demande où se trouvent les mangas. Les enfants auraient pu me remercier, quand même ! Hé hé !

Tout ça pour dire que c’est un phénomène très répandu. Cette fixation sur les romans n’est pas forcément nécessaire. Un enfant apprend à aimer lire sur des albums pleins d’images et de couleurs. Et soudain, vous voulez qu’il lise un roman fait de lignes et de lignes sans aucunes couleurs ? Moi-même j’ai vécu ça. Mon père est un geek, un fan des films SFFFH, des univers de Star Wars, Star Trek et des vieux dessin animé à la Dragon Ball, Albator ou Ulysse 31. Il m’a transmis cette passion et l’a donné à mes deux frères également. À côté de ça j’ai une maman fan de romans de littérature générale et faits divers, quant à l’aspect audio-visuel, c’est La petite maison dans la prairie et autre Docteur Queen. Des goûts bien différents mais qui ont sans doute forgés les miens, très éclectiques. Lorsque j’ai commencé mon entrée dans le monde littéraire (hors école) ça a été par les mangas. Mais malheureusement, ma mère qui était, à l’époque, très fermée, scandait à torts et à travers que les mangas rendaient idiots. Elle nous obligeait donc, mes frères et moi, à lire des petits romans assis sur le canapé du salon. C’est pour ça, notamment, que je ne peux plus saquer les Grands Galops. Paix à mon âme ! Et puis, à force de discussion, le problème a été réglé et c’est de moi-même que je suis allée vers les romans et que j’ai commencé mon aventure vers le roman ados. J’ai décidément bien évolué depuis. En fait, j’ai eu beaucoup de chance. Je suis dans une famille très proche de la culture, bien que mes parents soient plus que modestes. J’ai toujours été en bibliothèque depuis que je suis toute jeune, je suis toujours allée au cinéma, ou dans des musées. J’ai eu la chance d’avoir une très belle enfance bercée dans le monde qui me plaît depuis toujours.

À l’école c’est la même chose. Lorsque j’étais au collège, il fallait lire les romans et on nous y obligeait. Pour vérifier même qu’on l’avait bien lu, il fallait répondre à des questions sur le roman et beaucoup avait des notes bien médiocres. Voilà une autre méthode pour dégoûter de la lecture. Qui ne lit pas de poésie parce que le lycée l’a repoussé de cette lecture, pourtant si magique ? Et les parents ne sont pas là pour arranger les choses. Penser que les BD ne sont pas de la lecture est la chose la plus ridicule que j’ai entendu. Oser affirmer que les mangas rendent idiots sans en avoir jamais lu est une honte et je ne me suis pas gênée pour le dire à ma mère. En les obligeant à lire des romans, ils seront dégoûtés et à grandir, ne liront plus rien, pas même des BD. Voulant les faire lire, vous n’aurez que l’effet inverse. C’est le même principe que l’apprentissage à l’école. Plutôt que nous faire apprendre par cœur, pourquoi ne pas nous faire aimer apprendre ? Au lieu de nous obliger à lire, pourquoi ne pas nous faire aimer lire ? Je vous assure que les laisser lire ce qui les intéresse sera beaucoup plus efficace ! Et le traumatisme, bien moins grand. Ces maudits Grands Galops…

Un article un peu différent pour faire comprendre aux parents que l’envie de lire doit venir de l’enfant et pas d’eux. Parce que lire n’est pas censé être un calvaire mais bien un très bon moment d’évasion que ce soit en manga, en BD, en comics, en album, en roman ou que sais-je encore…

Publicités

13 réflexions sur “Lire : inciter ou repousser ?

  1. Mathilde Littéraire dit :

    Je suis bien d’accord avec toi !
    Les enfants, il faut les laisser choisir les livres qu’ils veulent lire, que ce soit des romans, des BD, des mangas ou que sais-je encore.
    Mes parents nous ont toujours laissé choisir nos livre à mon frère et moi. Ils nous emmenaient régulièrement à la bibliothèque et on restait une heure, deux heures, trois heures, à fureter dans les rayons enfants, puis ado et enfin adulte en fonction de notre âge, à regarder les livres, lire les résumés, en sélectionner, en reposer. On a toujours été libre de nos choix littéraire.
    Maintenant, les livres sont ma passion, mon futur métier et mon frère lit lui aussi très régulièrement.

    Aimé par 1 personne

  2. lecturedunebouquineuse dit :

    Je suis tellement, en parfait accord avec ce que tu dis. Ici j’ai un fils pour qui la lecture était un vrai calvaire à l’école. Pour l’aider à s’améliorer, on a mis en place un système de motivation: chaque fois que je vais combler mon besoin de nouveau livre, je l’amène si il à terminer son précédant livre, et il peu s’en choisir un, celui qu’il veut. Du coup, au bout de six moi, il avait réussi à doublé sa vitesse de lecture et maintenant c’est un grand lecteur et tout ça c’est dérouler à travers les manga et les Bd😉

    Aimé par 1 personne

  3. lesgrimoiresdelaurie dit :

    Merci pour ton article!! Je suis une grande lectrice, pas un jour ne passe sans que j’ai dans mes mains un livre (je viens juste d’ouvrir mon blog justement afin de partager mes lectures). Mon geek de fils a 13 ans et il n’aimait pas lire, pourtant depuis tout petit je lui lis des livres mais lui il n’accroche pas, il voit le livre, sa tête change puis quand il voit le nombre de page il est dépité. Alors mon amie Caro de la Bibliothèque m’a conseillé de lui prendre des mangas et là miracle le lecteur en lui s’est réveillé, je commence même à lui en acheter à sa demande. Il a changer d’opinion sur la lecture grâce aux mangas. Et qui sait, peut être qu’un jour il prendra un roman!! En tout cas je ne désespère pas. Un grand merci pour les enfants d’avoir la patience d’expliquer aux parents que les mangas et les BD sont des lectures, çà ne sert à rien de les dégoûter totalement, donnons leur l’envie d’aimer lire tout simplement. A bientôt j’espère. Elaurie.

    Aimé par 1 personne

    • Les histoires d'Amelia dit :

      C’est tout à fait ça ! Il faut qu’un enfant lise ce qu’il veut, quand il en a envie. L’obliger à lire quelque chose dont il n’a pas envie ne fera que le dégoûter. À bientôt ^_^

      Aimé par 1 personne

  4. Maxxie dit :

    Je suis d’accord avec toi. Je pense que l’important est de lire, quelque soit le support, de l’article de journal ou d’un magazine qui passionne, la BD, les mangas, les contes. Encore aujourd’hui, c’est des choses que j’adore lire, et pourtant j’ai commencé très jeune les romans. C’est différent, c’est une expérience particulière et c’est très agréable. Et ça fait lire. C’est le principal.

    Aimé par 1 personne

  5. Melly's Book dit :

    Je vais faire part de mon expérience. J’ai deux enfants: Ophélie 12 ans et Mathis qui aura 9 ans le mois prochain. Ophélie est une grosse lectrice qui dévore absolument tout ce qui se trouve à sa porté. Je n’ai aucun soucis. Mathis lui est découragée par  » les gros volumes « . Je dis gros volumes, car pour lui un livre de son âge est gros. Il ne lit pas beaucoup et il n’aime rien. Pour moi la lecture c’est très important et pour l’aider à aimer la lecture j’achète tout plein de livres très différents et de toutes tailles: roman,Album, BD, manga tout y passe . Quel était ma surprise de le voir plonger dans un  » Géronimo Stilton  » qui le rebutait encore il y a quelque mois. Il tatône, il découvre à sa vitesse … Le plus important ce n’est pas ce qu’il lit, mais qu’il prenne plaisir à ce moment.

    Je pense que les enfants sont comme nous, ils ont leur période où il aime lire plus un genre que l’autre. Je ne force pas la lecture, mais je met à disposition et puis mon expérience me fait dire que c’est souvent quand on a le dos tourné qu’ils lisent 😉

    Aimé par 1 personne

  6. Vampilou fait son Cinéma dit :

    Ah, ce sont des réflexions que j’entends toujours malheureusement…Pas de la part de mes parents, qui m’ont toujours soutenu, mais du reste de ma famille, qui par exemple, ne considère pas le fantastique, comme de la littérature ! Et je ne te dis même pas ce qu’ils pensent de mon boulot de blogueuse…

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s