La Chair des Anges

J’ai donc lu La Chair des Anges de Cyril Sche Sulken, publié chez Hystérie éditions. J’ai été complètement bluffée ! Un thriller historique qui a du mordant, et un sacré !

Résumé : Toute viande, même la plus pure, est vouée à la pourriture. Ma vie n’avait plus de sens jusqu’à ce que la mélodie du couteau parvînt à mes oreilles. La mort m’a tendu la main pour que je me joigne à la danse macabre. Le mazelier use du fendoir et de la carcasse comme le bateleur joue de la citole et de ses cordes. À chaque coup de la lame à travers la viande, un homme tombe dans les rues et l’habit du boucher se macule de sang. Depuis que les meurtres ont commencé, la peur règne dans la cité. Les fléaux de la guerre et de la pestilence avaient déjà ravagé le pays, mais un nouveau mal est né au cœur de la ville et le tueur sévit comme un loup dans une bergerie. Je suis sergent de la sénéchaussée. Et ma vie perdra son sens lorsque la dernière note sera jouée.

Je l’ai reçu il y a quelques jours et j’étais déjà très emballée, impatiente de le commencer, il faut dire que ce résumé fait terriblement envie. Je l’ai donc commencé et terminé très rapidement. Un roman court d’une centaine de page dévoré en quelques heures.

L’intrigue…
Le résumé donne le ton, nous voilà plongés en plein cœur du Moyen-Âge. Nous allons suivre un policier qui apprécie la bonne viande. L’équipe de policier enquête sur une affaire pour le moins préoccupante : celle de l’Écorcheur. Comme tout bon thriller, je ne peux pas vous en dire plus sous peine de dévoiler l’histoire et je ne saurais le tolérer. Un petit paragraphe donc. Je me permets tout de même d’ajouter que l’intrigue est parfaitement ficelée, travaillée et maîtrisée !

Un thriller historique…
Comme dit un peu plus haut, nous sommes à l’époque du Moyen-Âge. Qui dit changement d’époque, dit changement de vocabulaire et c’est d’ailleurs un régal. L’auteur utilise les mots, les expressions propres à cette époque et nous permet d’apprécier les définitions de certains mots qui nous semblent bien lointain. J’ai été épatée. C’est un véritable tour de main que d’utiliser tout le long du roman, un vocabulaire presque, je pourrais dire, oublié. L’auteur a sans doute du faire énormément de recherche pour s’approprier ce langage si ancien. En plus de cette immersion totale dans cette époque bien tortueuse, nous sommes complètement happée par l’intrigue et en particulier ce suspens à tendance horrifique. Parce que nous ne sommes pas dans du thriller fantastique mais bien dans le sanglant. Là où tueurs en série et vengeance sournoise se mêlent pour un sacré moment de détente ! Enfin… détente… pas pour tout le monde, hein.
Les descriptions sont très réelles et écrites avec soin. Les scènes de combat débouchant sur des meurtres sont également très bien racontées, jusqu’à nous rendre dégoûté par certains éléments.

Le narrateur…
Nous suivons le point de vue d’un seul personnage, le principal. Il y a donc là un point de vue interne. Nous connaissons toutes les pensées de ce personnage et nous voyons tout à travers son regard, ressentons ses émotions… On le suit, lui et ses retournements de comportement. Parce que cet homme semble bien versatile pour notre plus grand bonheur. Il est parfaitement travaillé. Ses émotions, ses colères… Tout est exprimé pour nous permettre d’appréhender au mieux l’histoire et comprendre ses réactions. L’auteur nous immerge littéralement dans le conscient du narrateur pour nous faire frémir d’horreur.

Au final, j’ai été très surprise par ce roman. Une plume originale et lointaine, une intrigue travaillée et parfaitement menée, un personnage aux comportements bien particuliers et au caractère compliqué, un combo, aurais-je tendance à dire, parfait ! Pour vous le procurer, c’est par ici.

Service de presse envoyé par la maison d’édition

Publicités

5 réflexions sur “La Chair des Anges

  1. Hystérie-Éditions dit :

    Merci beaucoup pour cet article !

    La Chair des Anges est un vrai coup de cœur ; je n’ai pas eu besoin de terminer la lecture pour savoir que j’allais le retenir. Il y a des histoires comme ça qui nous accrochent dès le début… 🙂

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s