Tizombi

Je me suis régalée avec la nouvelle bande-dessinée phare des éditions Bamboo : Tizombi. J’ai adoré cette ambiance entre gore-gentil et humour.

Résumé : Même s’il est le plus mignon de tous, Tizombi n’en reste pas moins un zombie à l’appétit insatiable. Véritable trou sans fond, il dévore, avale, gobe et croque tout ce qui passe à portée de sa dentition acérée. Tout, sauf la jeune Margotik qui écrit un livre sur lui : elle est fascinée par celui qui reste le seul zombie à être né zombie !

Je suis sûre que Cazenove et William ça vous dit quelque chose… Et bien, ce sont les heureux créateurs de la bande-dessinée Les Sisters, BDs qui bénéficiera de son adaptation en dessin-animé dès Septembre prochain.

L’intrigue…
Vous vous en doutez, nous suivons un zombie, non en fait, non pas un zombie mais plusieurs zombies. Un de ces morts-vivants à une particularité qui le différencie des autres : il est né zombie. Personne ne l’a mordu pour le transformer, non, non. Il est sorti du ventre de sa mère, comme ça. Bien sûr, il y a une explication plausible et logique à ce phénomène qui est expliquée dans la BD. D’un autre côté, on a Margotik, une jeune fille qui souffre des disputes de ses parents et de leur désintérêt total pour elle. Margotik, elle est un peu gothique, donc les cimetières, ça lui fait pas peur. Au contraire, ça l’apaise. C’est là qu’elle se retrouve pour échapper à ses parents et c’est là, par la même occasion, qu’elle rencontre Tizombi et ses amis. Au début, ils veulent la bouffer, quoi de plus normal pour des zombies ? Puis Tizombi voit son carnet d’écrit et décide que cette jeune fille est parfaite pour narrer sa vie ! Commence alors une grande aventure pour Margotik qui partage son coin de tombe avec trois zombies, plutôt attachants.

Un humour décalé…
On reste dans du comic-strip. Par là j’entends, une petite histoire pour chaque planche. Quand on pense à ce genre de BD, on pense humour ! Tizombi n’échappe pas à la règle. Cette BD est davantage adressée à un public adulte/adolescents. Mais surtout pas aux enfants. Les auteurs s’amusent avec les codes zombiesques et agrémentent le tout par des références à d’autres films zombies et mieux encore à Walking Dead. J’ai adoré cet humour décalé, où on suit la vie d’une petite bande de zombies au quotidien. Une chose m’a désarçonné : Tizombi mange du zombie. Normalement, les zombies ne mangent que ce qui est vivant mais Tizombi est un gourmand… Malgré quelques petits éléments « gore », c’est une BD qui se veut légère et sans prise de tête, j’ai vraiment passé un agréable moment aux côtés de Margotik.

La suite…
Avec la BD, j’ai reçu les interviews du dessinateur et du scénariste. J’ai donc appris pas mal de chose et une en particulier, qui concerne la suite des aventures de Margotik et Tizombi. Il semblerait que tout ne se passe pas dans le cimetière, ce ne sera donc pas un huis clos comme on pourrait le penser au premier abord. On peut d’ailleurs remarquer dans le premier tome que les auteurs nous ont laissé des pistes, pour nous permettre d’avoir une idée sur les prochains lieux des BDs à venir.

Au final, cette bande-dessinée est une excellente lecture, un humour décalé à l’univers déjanté. J’ai adoré retrouver la patte du dessinateur des sisters dans un registre bien différent. Tizombi, une BD à suivre mais surtout… À lire ! Pour vous la procurer, c’est par ici.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s