Brothers

J’ai donc lu un autre roman de Sylvie Allouche : Brothers. C’est un prequel à un autre de ses ouvrages Twist Again. Je n’ai pas lu Twist Again, mais j’avoue que maintenant, j’en ai très envie !

Résumé : 5 heures du matin. Un terrain vague recouvert de neige. Le coffre d’une Jaguar grand ouvert et dedans, un homme ligoté, au bord de la mort. Debout devant le coffre, atterrés, Ben et Bruno, les frangins sans histoires de la Cité des Fleurs. Ils étaient censés ramener la voiture de luxe à un trafiquant, une mission soi-disant tranquille. Face à cet imprévu, ils doivent improviser : prévenir la police ou s’enfuir. À moins que Juliette, une fille que Bruno vient juste de rencontrer, ne puisse les aider…

J’ai découvert Sylvie Allouche avec son roman Stabat Murder que j’ai adoré. Je la retrouve avec plaisir dans un autre roman, d’un autre genre : Brothers. C’est donc un prequel à Twist Again. On retrouve Twist et Mourad, dont je ne comprenais pas trop ce qu’ils venaient faire là. Mais, c’est normal, je n’ai pas lu Twist Again.

Résumé : Ce matin-là, Aziz, alias Twist, et son meilleur ami Mourad se sont levés très tôt pour assister
à la démolition d’une barre d’immeubles… Un spectacle beau et flippant. Sous la poussière, Twist trouve une arme et fait le mauvais choix. Il la ramasse, sans se douter que cette arme a servi à un assassinat. Au même moment, Bruno quitte la banlieue pour quelques jours et part retrouver Juliette, étudiante à Paris. Dans l’effervescence de la capitale, Juliette va être la cible d’individus malintentionnés.

L’intrigue…
Revenons à Brothers. C’est donc l’histoire de deux jumeaux : Ben et Bruno, qui, dans un affreux concours de circonstances, vont découvrir un corps, encore en vie, dans une voiture qu’ils s’appétaient à voler. La narration se fait à plusieurs voix et on suit l’enquête de la police. Parce que Ben et Bruno ne sont pas les pires voyous du coin, ils décident d’emmener la voiture (avec l’homme toujours dans le coffre) à l’hôpital. Aussitôt déposé, aussitôt parti. Mais voilà, les pauvres frères ont une conscience et n’ont de cesse de se ronger les sangs. Pendant ce temps, l’enquête bat son plein et le pauvre inspecteur ne dort pas beaucoup. Nous sommes pris dans l’histoire de tous ces personnages, qui vont se mêler pour nous perdre un peu plus. On a d’ailleurs l’apparition dans quelques chapitres de Mourad et Twist, deux gars de la Cité des Fleurs. Ils n’ont pas vraiment de lien avec l’histoire mais ils sont en lien avec le roman principal Twist Again. Et d’ailleurs, leur histoire m’a touché.

« La neige tombe doucement. Recouvre les pas. Atténue les sons. Masque les blessures. Cocon blanc. Pablo regarde au loin. Triste. Colosse aux pieds d’argile. »

Le contexte…
Nous sommes à la Cité des Fleurs. Nous sommes à la cité. Bagarre, trafics, contrebande sont quotidien. Il y a même un « caïd » qui a la main mise sur tous les jeunes de la cité. Parce que c’est le seul moyen pour sortir de la misère… Sylvie Allouche met le doigt sur un problème de société. Elle nous révèle au grand jour que ce ne sont pas forcément les jeunes les coupables qui sont d’ailleurs le plus souvent armés de bonnes volontés, même si, oui, ça n’excuse pas tout. Elle met en lumière la vie difficile des ces adolescents, qui veulent s’extraire de leur situation sociale. L’histoire de Ben et Bruno est sans doute celle de beaucoup d’autres. Deux jeunes qui veulent aider financièrement leur mère  qui se tue au travail pour eux. Alors ils ne réfléchissent pas et foncent. Mourad aussi est un jeune de la cité. Mais lui il a un rêve et son ami Twist va l’aider à le réaliser. Sa mésaventure à lui, à la fin du roman, m’a bouleversé. J’avais les larmes aux yeux, tant la plume de Sylvie Allouche rendait toute la réalité à ces simples mots couchés sur du papier.

Au final, Brothers est un roman empreint de vérité qui dévoile au grand jour des réalités pas toujours belles à voir. Sylvie Allouche nous peint une enquête faite de rebondissements et de surprises sous couvert d’une plume hypnotique et addictive. Une excellente découverte ! Pour vous le procurer, c’est par ici.

Publicités

4 réflexions sur “Brothers

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s