Contes nippons au coin du feu (recueil de nouvelles)

Voilà le recueil de nouvelles à lire absolument ! Fan du Japon, de ses mythes et légendes ? Je peux vous dire que ce recueil est un véritable régal, aux histoires époustouflantes ! Je vous parle des Contes nippons au coin du feu.

Présentation : Anthologie officielle du salon Japan Impact 2017
Le thème : Le japon , ses mystères et ses légendes.
Le pays des Yökaï d’Audrey Calviac
So leng et le pouvoir venu du Levant de Laurent Combaz
De soie et de Fourrure de Dola Rosselet
Tetsuya de Marine Stengel
Les trois coups du spectre de Louise Roullier
L’Empereur solitaire et le cadeau du Corbeau rouge d’Anthony Boulanger
Le Yureï de Maud Wlek
Huit pattes, sept queues de Vérène Dévanthéry
Le texte de Nimu, notre maitre du feu de camp : Hahanaru Shizen
SokuShinbutsu de Célia Haro
et le texte de notre invitée L’héritage de Susanoo de Vanessa Terral.

Dommage que je n’ai pas de cheminée car je me serais bien installée dans mon rocking chair, emmitouflée dans un plaid, une tasse de thé bien chaud (thé japonais évidemment) à la main, et ma liseuse dans l’autre. Qu’on soit en presque été ou pas, d’ailleurs ! Vive le thé et les plaids ! Si on rajoute à ça le doux ronronnement d’un chat, le combo parfait pour apprécier une lecture !

Japooooooon…
Vous me lisez, vous me suivez, vous savez donc ! Je suis une inconditionnelle de l’Asie et surtout du Japon. J’avoue que quand j’ai vu l’article des Lectures Familiales sur ce recueil, je suis allée discuter avec Magali du dit blog pour avoir plus d’informations, puis je suis allée quémander directement auprès de la maison d’éditions. Ah, parce que ce recueil se devait d’être chroniquer sur ce blog, comprenez. Enfin, se devait surtout d’être lu par ma petite personne. J’apprécie beaucoup la culture japonaise, j’aime lire des documentaires sur leur système scolaire, si différent du nôtre, sur leurs anecdotes liées à leur style de vie. J’avais d’ailleurs réalisé un article sur un petit documentaire traitant de ce sujet. Mais plus encore, je suis fan de manga, d’animé et de film à la japonaise. Si vous l’êtes également, vous avez sans doute déjà entendu parler des Yokai, des Tanuki, et autre Renard à neuf queues (Narutoooooooooooo !). Néanmoins, j’avoue que je ne connaissais pas vraiment les légendes qui se rapportaient à ces créatures, juste les bases. Je connais la Fille des toilettes, enfin, ces histoires dans les écoles japonaises qui en font frémir plus d’un. Mais celles de ces créatures imaginaires (vraiment ?)… J’ai donc été tellement ravie de découvrir ce recueil !

Pas vraiment pour les enfants…
Une idée fausse sur les mythes et légendes japonais : ce ne sont pas des contes pour enfants. Ou alors pour les effrayer quand ils font des bêtises. Attention, le méchant Kappa va venir te chercher… Vous voyez le genre (j’ai été traumatisée dans mon enfance par le méchant Pé’Lapouch’ qui habitait, selon les dires de mes parents, dans la maison délabrée là, au fond de la forêt, brrrrr !). J’ai été extrêmement surprise par l’horreur de certaines nouvelles, et je me suis rendue compte que oui, les créatures mythiques japonaises ne sont pas de belles fleurs en plein épanouissement. Ce qui m’a choqué est de découvrir qu’un Kappa c’est pas très gentil avec les enfants. Yokai Watch nous ment !! J’étais tellement heureuse d’être devenue amie avec un Kappa… Vous connaissez le film « Un été avec Coo » ? Et bien, les Kappa sont bien loin d’être si mignon et inoffensif que cet ami là ! Les Kappa ont la fâcheuse tendance de vous noyer dans les profondeurs aquatiques… Merci à Audrey Calviac donc, qui nous révèle la face cachée des Yokai, des êtres mythiques mais tellement menaçants…

Ma nouvelle préférée…
Parce que je ne vais pas vous parler de long en large de chaque nouvelle, j’ai décidé de vous faire un petit zoom sur ma nouvelle préférée : « De soie et de Fourrure » de Dola Rosselet. On a ici un Renard à neuf queues ! J’ai adoré cette nouvelle car elle est racontée sous forme de légende, avec une chute qui laisse flotter un mystère. L’auteur a une plume très fluide et agréable à suivre, on est transporté en plein cœur du Japon et de sa magie.

Au final, vaut mieux que je m’arrête là sinon je vais digresser encore longtemps, j’en suis sûre. Ce recueil est une excellente découverte, on découvre un Japon caché, et plein de couleurs. Une plongée en plein cœur d’un monde oublié fait de contes et de légendes. 

Publicités

7 réflexions sur “Contes nippons au coin du feu (recueil de nouvelles)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s