La Marquise aux poisons – COUP DE CŒUR

J’ai enfin terminé de lire La Marquise aux poisons de Guillaume Lenoir, j’ai mis le temps bien que j’aurai voulu aller plus vite. Cette lecture est tombée en pleine période d’examen, enfin, ça ne m’a pas empêché d’adorer ! La Marquise aux poisons est le nouveau coup de cœur du blog !

Résumé : Le parcours de l’une des criminelles les plus célèbres de l’Histoire. Dévorée par son amour pour le chevalier de Sainte-Croix, Marie-Madeleine d’Aubray, marquise de Brinvilliers, mène un train de vie dispendieux. Prête à tout pour satisfaire les goûts de luxe de son amant, et manipulée par un homme sans scrupules, elle sera emportée dans un engrenage meurtrier, marquant d’un voile noir le règne du Roi Soleil.

Je suis en train d’écrire cette chronique avec un sacré fond sonore. Je me permets donc une petite parenthèse musicale, qui n’a rien à voir avec l’époque du Roi Soleil. Les Twice ont récemment fait un comeback et j’écoute en boucle leur nouvelle chanson : Signal. Je dirais que le rapport serait plus vers la science-fiction et E.T.. Je vous laisse vous enjailler sur cette musique entraînante. En tout cas, moi, je ne me prive pas. Bref, revenons à nos moutons…

L’intrigue…
Je commence cette chronique par l’histoire en elle-même. On va suivre la Marquise de Brinvilliers dans son quotidien pas toujours rose. Mariée à un homme qu’elle n’aime pas et qui lui rend bien, sa vie amoureuse est rythmée par les visites récurrentes d’un ami du Marquis : le Chevalier de Sainte Croix. Un patronyme bien élégant pour un homme si dépravé. La belle de Brinvilliers en tombe amoureuse et ne jurera que par lui, croyant le tenir quand c’est lui qui la tenait. Elle tombe vite dans un cercle infernal entre les créanciers de son époux et le besoin d’argent de son amant… Son père n’arrangera pas les choses en emprisonnant le Chevalier à la Bastille. Dès sa sortie, celui-ci n’aura plus qu’une idée en tête : se venger de cet homme.

L’aspect historique…
Il ne faut pas oublier que ce roman est un roman dit historique. L’histoire que nous raconte donc Guillaume Lenoir est véritablement arrivée. A véritablement eu lieu. Nous sommes en pleine époque du Roi Soleil, où les intrigues à la cour sont courantes, et où le poison commence à faire son apparition. Très prisé par les bourgeois pour monter les échelons sans efforts, nombreux seront ceux qui en feront commerce. L’Histoire nous a laissé l’empreinte d’une femme qui a défrayé la chronique à cette époque : La Marquise de Brinvilliers, Marie-Madeleine d’Aubray, la Marquise aux poisons. Cette femme est vue comme un monstre, froid et dur. Guillaume Lenoir nous expose sa vie et de nombreux éléments historiques. Nous lisons sa Confession, sa sentence. Nous avons même le droit à une explication de l’auteur quant à son parti prit dont je vais vous parler après. Et une bibliographie. Je pense que ce roman ravira les fans d’Histoire et pas que. C’est justement la force de ce récit. On a évidemment le côté pédagogue, mais également un aspect romancé non négligeable.

Le parti prit de l’auteur…
Guillaume Lenoir décide de nous représenter Marie-Madeleine sans artifices, il la révèle à nous sans pudeur et on pénètre en plein cœur de son intimité. C’est ainsi que l’on se rend compte que cette femme est loin d’être le monstre décrit par tant d’hommes. C’est une femme blessée, meurtrie, je ne dis pas qu’elle n’a pas sa part de responsabilité. Elle a tout de même empoisonné un certain nombre d’individus. Mais plus qu’une femme froide et sans cœur, on la plaint, on s’attache à elle. Au fil des pages, on s’apitoie. On se dit qu’elle n’a pas vraiment eu une vie facile et que tout ce qui lui est arrivé par le passé l’a entraîné vers cette chute, une chute comme irrémédiable. En marche vers sa mort, elle veut qu’on la pardonne. Elle regrette. Elle regrette tellement… Malgré tout les côtés « touchants » de cette Marquise, Guillaume Lenoir n’oublie pas que c’est une tueuse. Il nous la représente également calculatrice, manipulatrice, maîtresse de ses émotions. C’est une femme de caractères qui fera tout, jusqu’au bout, pour éviter la Justice.

Au final, un excellent roman historique, au style addictif. Guillaume Lenoir manie les différents niveaux de langages à la perfection pour une immersion encore plus intense dans la vie de cette femme si énigmatique que fut la Marquise de Brinvilliers. Pour vous procurer cet ouvrage, c’est par ici.

Publicités

5 réflexions sur “La Marquise aux poisons – COUP DE CŒUR

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s