Fragments

Lu il y a quelques jours, je vous parle d’un recueil de poèmes : Fragments de Jean-Frédéric Seban, publié dans la collection Électrons Libres de Évidence éditions. J’ai adoré le style de l’auteur.

Résumé : Recueil de poésies où on trouvera tout ce qui est attrait à la vie. Une vie qui n’est pas un long fleuve tranquille puisque les maux se dessinent au détour des rimes. Maux de la société qui peut être oppressante. L’amour est au détour de chaque poésie, sous-jacent mais bien présent lorsque l’ on lit entre les lignes.
Des pensées qui se reflètent sur une page blanche pour mieux extérioriser peut-être, un certain mal de vivre.

Je lis de la poésie, certes, mais très peu. Ce n’est pas simple de trouver de la poésie contemporaine dans le paysage littéraire d’aujourd’hui. Ce recueil est encore issu de la collection électrons libres de Évidence éditions, à l’instar d’un autre ouvrage poétique dont je vous avez déjà parlé : Eden Lointain de Jeff Bergey. J’ai Fragments dans un moment de tourmente, après avoir regardé le film The Strangers. J’avais besoin de penser à autres choses, ce film m’ayant retourner l’esprit. Cette lecture était donc la bienvenue et j’ai passé un très bon moment.

Entre tradition…

« Et si ce soir étaient comptées nos heures
L’horloge d’un temps passé et éconduit
Aiguilles fixes sur le cadran des leurres
Plus de battements, arrive le temps des nuits »

Malgré un côté très frais de modernité, dont je vais vous parler un peu après, ces poèmes respirent la tradition à plein nez. On reste dans les métaphores, les comparaisons, les anaphores qui sont d’ailleurs très nombreuses. Pour rappel, l’anaphore est une figure de style très usitée en poésie. Elle signifie la répétition d’un mot ou une expression en début de phrase, le plus souvent. Des figures de styles nombreuses donc et un vocabulaire très imagé. Les rimes sont présentes également et sont parfaitement travaillées. J’ai beaucoup aimé le contraste avec certains poèmes à tendance traditionnelle et d’autres plus moderne et au vocabulaire contemporain, ou devrais-je dire grossier parfois.

Et modernité…
Je vous parlais donc du côté traditionnelle des poèmes du recueil, mais l’auteur joue beaucoup avec ce côté moderne. Il va utiliser un vocabulaire plus populaire, plus grossier. Attention, ça n’enlève rien à la beauté des vers. Je ne vais pas m’étaler sur ce point car il est très proche du l’aspect suivant du recueil.

Un air de chanson française…
Qu’est-ce que je veux dire par « un air de chanson française » ? Comme vous le savez, je ne suis pas une fan des chanteurs français, mon dada à moi c’est la K-POP et autres J-POP. Néanmoins, je ne suis pas non plus une inculte en la matière et je ne passe pas mon temps à boucher mes oreilles quand une de ces chansons passent à la radio. Certaines strophes du recueil m’ont fait penser à un refrain, un refrain à la Renaud. Des mots grivois et un rythme entêtant. Je pense que certains de ces poèmes mériteraient d’être mis en musique !

« Frappe un bon coup dans ma gueule
Tape de toutes tes forces dans mon ennui
Fais-moi la nique, moi qui dégueule
Sur les autres et sur leur satanée vie »

Un aspect épique bien présent…
Se rapportant à la tradition présente dans le recueil, cet aspect épique est très récurrent et plutôt agréable à lire. On retombe dans les contes d’antan, en cours de latin, lorsque l’on étudiait les poèmes des grands auteurs des siècles antérieurs. C’est un régal et ça livre un vrai contraste avec l’aspect très moderne. Vous voyez, on revient toujours à la même chose. Le rapport tradition et modernité. Ces références antiques ne sont évidemment que des métaphores et pas une réécriture de l’Histoire, mais c’est justement ça qui nous rappelle les grands poètes d’auparavant.

Au final, s’il faut retenir quelque chose d’essentiel c’est bien ce rapport Tradition/Modernité. Ce fut un véritable plaisir de lecture que je vous conseille vivement. Pour vous le procurer, c’est par ici.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s