Sa majesté le chat

J’ai donc eu le plaisir de lire Sa majesté le Chat, un petit manga très sympa publié aux éditions Doki-Doki et sortie le 5 Avril.

Résumé : À la maison… le roi, c’est le chat !
Chez Akihiro Kimura, auteur de manga, on comprend vite qui commande : ce sont ses chats ! Depuis ce jour où il a ramené chez lui un premier petit chaton tout mignon, les félins règnent sur son foyer ! Ils l’empêchent de travailler, n’en font qu’à leur tête, se battent pour un rien… Ce sont eux les maîtres, et lui ne semble être là que pour les servir ! Découvrez le quotidien de cinq maîtres chats et de leurs dévoués serviteurs humains… Une vie avec ses joies et ses peines, et surtout pleine d’amour, de gaffes et de ronrons qui feront vibrer le cœur des amoureux des chats.

Je vous l’ai présenté dans la deuxième vidéo de la chaîne youtube où je vous parlais de ma pile à lire bande dessinée. Je vous en parle donc, avec un immense sourire.

Entre humour…
Plusieurs éléments participent à cette drôlerie générale. Tout d’abord, les dessins sont réalisés sous forme de chibi. Qu’est-ce donc ? Un chibi est la version « mignonne » d’un dessin normal, si je peux dire. Ce type d’illustration est utilisé de façon récurrente dans les mangas pour souligner des émotions : l’excitation, la joie, etc… Mais aussi, pour rendre le personnage différent. Prenons l’exemple du manga Nadeshiko, la jeune fille y est représentée constamment sous forme de chibi, pour contraster avec la beauté de ses colocataires (un excellent manga, en passant).

Ensuite, comme toute histoire sur les chats, c’est drôle. Parce que notre ami à quatre pattes, ce félin manipulateur, ce gredin plein de douceur… Non, je n’ai pas de chat… *ironie*
Dis bonjour Jess…

 

Reprenons, on va suivre l’aventure de tous ces petits minous. On va en apprendre davantage sur leurs petites mimiques et leur train de vie. Il existe beaucoup de manga sur les chats. Ici, c’est vraiment « l’histoire » de l’auteur. Il nous présente ses chats et nous explique qu’au final, ce sont les chats les maîtres et nous les serviteurs. Ceci m’a rappelé la vidéo de Link’s The Sun : Le point culture sur les chats. Une bonne tranche de rire !

Et émotion…
Quand je l’ai commencé, c’était essentiellement avec le sourire. Je dois dire que je ne m’attendais pas du tout à être triste ou à me sentir désolée. Pourtant, ça a été le cas ! Parce que l’auteur nous raconte vraiment sa vie auprès de ses maîtres (les chats), il exprime la douleur lié à la perte d’un de ces petits êtres. Au fil des pages, on s’attache à ces petites boules de poils que l’on voit en photo de temps à autre dans le manga. On s’attache à eux, et c’est d’autant plus dur quand vient le moment des séparations.

Au final, ce manga est pour l’essentiel très humoristique. Néanmoins, ça reste important de le préciser, j’ai trouvé certains passages très émouvants. Je ne m’y attendais pas et ça m’a d’autant plus surprise. Un excellent manga, pour vous le procurer, c’est par ici.

Service de presse envoyé par la maison d’édition

Publicités

4 réflexions sur “Sa majesté le chat

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s