Episode 1 : Où l’on assiste au début d’une grande amitié

J’ai commencé une nouvelle série épisodique, parce qu’elle le vaut bien ! Je vous parle donc du premier épisode de Valentine Perdreaux a disparu. Une excellente première approche !

Résumé : 1921 : Valentine Perdreaux a disparu ! Elle s’est enfuie de chez elle ! Bravant l’interdit paternel, et les conventions de son époque, elle a décidé de s’en aller à l’aventure vers l’Orient, en prenant l’Orient Express, direction Istanbul, en mission secrète pour la Sorbonne !
Son père, Gaétan Perdreau, directeur du journal « Le Temps » envoie son meilleur reporter à ses trousses avec pour mission de la ramener ! Mais d’autres forces bien plus sombres en ont aussi après la jeune femme.

Quand j’ai vu la couverture pour la première fois sur la page facebook de la maison d’édition : Nutty Sheep, j’étais sceptique. Il faut dire que je n’étais pas encore très « policier » à ce moment-là… Et disons que la couverture fait très polar. Alors, il était passé entre les mailles de mon filet. Puis, je suis revenue dessus, tout de même intrigué. Emplie de curiosité, je suis allée me renseigner. Patrice Quélard, auteur de Terramorphos et bien d’autres…, n’a fait qu’augmenter mon intérêt : « C’est une série d’aventures avec une dose mesurée de fantastique ». Et il a ajouté « Indiana Jones à l’époque des Brigades du Tigre… et beaucoup d’humour ! ». Et paf, j’avais craqué !

Comme quoi, il faut se renseigner car j’ai vraiment été charmée dès la première ligne. La plume de l’auteur est très addictive et plutôt sarcastique. L’humour est très présent, rendant l’histoire d’autant plus agréable. On retrouve le côté « déjanté » propre à  la maison d’édition Nutty Sheep, j’ai adoré ! Ce début de série pose les bases pour une « enquête » plus poussée à la recherche de cette très chère Valentine. Une Valentine que nous n’avons pas encore rencontrée, du moins, seulement à travers les « on dit » de la population locale. C’est une série fantastique, parsemée d’occulte. Un plaisir de lecture !

J’ai dévoré ce premier épisode et je suis impatiente de lire la suite. Un très bon début de série pour Valentine Perdreaux a disparu. Pour vous procurer cet épisode, c’est par ici.

Service de presse envoyé par la maison d’édition

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s