Passion

J’ai donc récemment regardé « Passion », un thriller que l’on doit à Brian de Palma. J’avoue que j’ai beaucoup apprécié, complètement immergée dans l’intrigue.

Synopsis : Avertissement : des scènes, des propos ou des images peuvent heurter la sensibilité des spectateurs
Deux femmes se livrent à un jeu de manipulation pervers au sein d’une multinationale. Isabelle est fascinée par sa supérieure, Christine. Cette dernière profite de son ascendant sur Isabelle pour l’entraîner dans un jeu de séduction et de manipulation, de domination et de servitude.

J’ai été d’abord très étonnée à la fin du film, puis, au final, je me suis dit que c’était assez logique. En fait, j’avais peur de ne pas apprécier. Mon père me l’avait chaudement recommandé mais le résumé m’avait un peu rebuté. Je suis allée à l’encontre de mes a priori et j’a découvert un super univers (enfin, super, ça dépend pour quoi, hein).

L’intrigue…
Le résumé est particulier et, mine de rien, il n’en dit pas tant sur le film. On va suivre une jeune femme talentueuse : Isabelle. Isabelle est effacée devant sa patronne : Christine. Elle marche dans son sens et tout se déroule pour le mieux, jusqu’à… C’est difficile de vous expliquer une intrigue sans vous dévoiler le cœur du problème, et là, si j’en dis plus, le film n’aura plus grand intérêt. Sachez que l’histoire va au delà de cette manipulation et de ce jeu de séduction évoqué dans le résumé. On est vraiment dans le thriller, le suspense et la mise en haleine constante. Ah, et de cette mise en haleine, parlons-en.

L’ambiance…
Donc, comme dit un peu plus haut, « Passion » est un thriller. Ce genre est caractérisé par le suspense et l’attente, l’angoisse qu’entraîne le film ou le roman. Au delà même de cela, on est pris dans le jeu dès le début du film. Pas de mise en condition, on nous jette dans le feu avant même qu’on soit prêt. Et j’ai adoré ! Pas de fioritures, rien qui ne nous empêche de rentrer et profiter pleinement du film. Au final, l’ambiance est assez dérangeante et plutôt malsaine. Tout le long, on se dit qu’il va forcément se passer quelque chose. Oui, il va forcément se passer quelque chose…

Les personnages…
Je vais vous parler de trois personnages qui sont ressortis par rapport aux autres. Bien sûr, les deux protagonistes, mais également une autre femme qui nous cache pas mal de choses (des choses que je vais vous cacher également pour pas gâcher le plaisir).
Isabelle, pour commencer, est l’héroïne principale. Elle est introvertie, semble mal dans ses baskets et plutôt accommodante au final. Elle s’écrase devant sa patronne Christine, et elle paraît vivre en se laissant porter par le courant. Une victime idéale donc.
Ensuite, nous avons Christine. Une patronne manipulatrice et loin d’être une femme soumise. Elle sait se faire respecter et dégage un certain charisme. Intelligente, elle est sournoise et tire son épingle du jeu.
Et enfin, Dani. Dani est une secrétaire comme les autres. Attachante, touchante et aimable. Rien de remarquable, rien d’intéressant. Et pourtant…

Au final, j’ai quand même réussi à vous donner mon ressenti sur ce film sans vous dévoiler l’intrigue. Ouf ! Le film date de 2002, donc facilement regardable un peu partout. N’hésitez pas, il est très… intéressant et surtout surprenant !

Publicités

Une réflexion sur “Passion

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s