Creuse la Mort

Fraîchement terminé, je vous parle de Creuse la Mort, un thriller-horrifique-fantastique de Paul Clément. Son deuxième roman, à ce que j’ai pu voir, après Les Décharnés. Une pépite que je vous conseille sans vergogne !

Résumé : « Que feriez-vous si chaque nuit une fosse était creusée dans votre jardin ?
Vous la rebouchez ; une nouvelle vous y attend le lendemain. Vous interrogez les autorités ; nul ne vous répond.
C’est la situation à laquelle Frédéric, un banquier de province, est confronté lorsqu’il découvre un beau matin une mystérieuse fosse en plein milieu de sa pelouse. Décidé à en découvrir l’origine, il est loin de se douter de l’ampleur que les événements vont bientôt prendre. Et s’il creusait sa propre tombe ? Celles de sa famille et de ses proches ? »
Enfoncez-vous dans l’horreur avec Creuse la Mort, le deuxième roman de Paul Clément après le succès critique Les Décharnés.
Élu « Meilleur Thriller / Polar à suspense » aux Indés Awards 2017 avec près de 4000 votes.

Paul Clément signe là son deuxième roman, après le succès de son premier intitulé Les Décharnés. Creuse la Mort est un thriller avant tout, avec de nombreux aspects horrifiques et une très grosse influence fantastique. J’ai beaucoup apprécié l’ambiance et la manière dont l’auteur a traité son sujet.

L’ambiance…
On va suivre un homme, un banquier à la vie bien rangée. Un père de famille, heureux géniteur d’une très belle petite fille et mari d’une superbe femme. Un homme dont le métier ne lui apporte plus rien personnellement, mis à part un salaire bien sûr. Un homme qui se complaît dans sa routine quotidienne. Un homme comme tous les autres, sans rien de plus, sans rien de moins (Enfin, si, il est banquier quand même). Un homme qui va alors être confronté au pire événement qui peut arriver à une famille, à des individus normalement constitués, à nous, à moi, à vous : la Mort.

Le début du roman est plutôt calme, on suit la monotonie du quotidien du héros et de sa famille. On rencontre les personnages, on les découvre, on fait connaissances. Puis vient l’intrigue principal, le fil conducteur du récit : ces fameux trous dans les jardins. Déjà, la paranoïa s’installe. Qui peut bien venir creuser des trous toutes les nuits dans les jardins du voisinage ? Cette partie du roman devient vite un thriller psychologique où nous sommes happés par la folie de Frédéric. On le plaint, on se méfie. On l’observe du coin de l’œil. Parce que ces bêtes-là, faut pas les regarder dans les yeux vous savez…

Ensuite, l’aspect fantastique entre en scène, accompagné de son amie l’horreur. Ah, on aime beaucoup son amie l’horreur, n’est-ce-pas ? Le thriller est toujours présent, on est toujours en panique. Toujours en train de haleter, d’angoisser… On est pris dans cette histoire et il devient impossible de s’en détacher. Parce que on se demande sans arrêt, sans arrêt, sans arrêt, ce que cache ces trous. Ce qu’il se passe dans cette bourgade et surtout, si tout ce que Frédéric voit est réel ou pas… L’enquête policière est au second plan, juste une musique de fond à laquelle on ne prête pas vraiment attention. Et cette fin… Plus on avance dans le récit et plus on est scotché. Un besoin maladif de lire la suite se développe pour prendre entièrement possession de vos sens et dès lors, plus rien n’existe si ce n’est vous et Creuse la Mort. Un tête à tête avec l’horreur !

Et cette chute…

Au final, j’ai énormément apprécié ce roman. Lu par à-coup au début, je n’ai pas réussi à le lâcher une fois l’intrigue développée. À lire quand vous êtes certains que vous pourrez le finir dans la journée, au risque de devenir irritable (parce que ne pas pouvoir lire un roman pour cause de je ne sais quoi, m’exaspère au plus haut point). Pour vous le procurer, c’est par ici.

Service de presse envoyé par l’auteur

Publicités

7 réflexions sur “Creuse la Mort

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s