Nirvana

J’ai donc lu le premier tome de cette série événement publiée aux éditions Doki-Doki. Nirvana est une pépite ! Je vous présente un super shônen décapant !

Résumé : Un monde en danger, 12 compagnons à réunir pour le sauver : une quête périlleuse, même pour la réincarnation de la déesse de l’harmonie !
Japon, année 2016. Yachiyo, surnommée « la nouvelle Mère Teresa », embarque pour une mission bénévole à l’étranger. Mais en plein vol, son avion subit une avarie et s’écrase…
Elle se réveille dans un monde nouveau et inconnu, peuplé d’étranges habitants. Elle fait la rencontre d’un jeune homme qui l’appelle immédiatement « Sakuya » et lui révèle qu’elle est la réincarnation de la déesse de l’harmonie.
Yachiyo va devoir entreprendre une quête pour ramener la paix et l’espoir sur ce monde mystérieux, aidée par douze compagnons et ses avatars élémentaires !

nirvana

Voilà un manga que je ne saurais que trop recommander ! Par certains points d’ailleurs, il me fait penser à Avatar, le dernier maître de l’air. En effet, Avatar va arpenter le monde afin de maîtriser tous les éléments. Ici, la jeune Yachiyo va également arpenter le monde mais, cette fois, à la recherche des douze signes pour lui permettre de vaincre les « méchants » de l’histoire. Mon résumé semble réducteur et peu attrayant alors que c’est tout le contraire. Malgré cette intrigue assez basique, on est happé par l’univers et complètement absorbé par la quête de la jeune déesse. C’est une histoire épique où courage et amitié sont vraiment au cœur du récit.

Ce manga regroupe donc tous les codes du Shônen mais quelque chose m’a cependant marqué. C’est un Shônen avec une femme en personnage principal. Ce n’est pas habituel et c’est plutôt rafraîchissant. Yachiyo, parlons-en, est un personnage qui s’adapte très rapidement à sa nouvelle situation. Mon frère, qui a également lu le manga, m’a dit que c’était un peu irréaliste. Mais, je ne suis pas d’accord avec lui. Yachiyo est la réincarnation de la déesse, il est donc tout à fait normal qu’elle maîtrise ses « pouvoirs ». Tout simplement parce que c’est instinctif, on pourrait dire.

Au final, ce manga souffle un vent de fraîcheur sur le Shônen. C’est une épopée fantasy menée de deux mains de maîtres. Allez, filez vous procurer ce manga ! Croyez-moi, vous ne le regretterez pas !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s