L’Étau des Ténèbres – tome 1 : Tapi dans la Clarté

J’ai donc, enfin, terminé de lire le tome 1 de l’Étau des Ténèbres : Tapi dans la Clarté. Mon « enfin » ne signifie aucunement que ce roman a été un clavaire. Disons que la masse de lecture était très importante. Malgré cela, une très belle découverte.

Résumé : Dans les ténèbres et le froid, amnésiques, les Humains sont enfantés pour la seconde fois. Terrorisés et désemparés, ils ont confié leur sort à un seul homme. Ce dernier a voyagé vers cette lueur vacillante dans le lointain. Il y a reçu l’illumination du Dieu Solaire qui a nimbé une large contrée de son aura. Dans ce refuge de lumière et de chaleur, l’homme a forgé une théocratie militarisée, la Théologie, afin d’y accueillir les siens.
La mort rôde. Elle surgit de l’obscurité empruntant les traits des sauvages Ovarks. Une guerre sanglante et impitoyable ravage les terres et broie les destins. L’union et la foi de tout un peuple triomphe de l’envahisseur.
Mais d’autres ombres s’agitent déjà dans les Confins gelés du monde. À leur tour, les reptiliens Atarks se ruent à l’assaut de la lumière. Les Humains, méfiants et meurtris, déversent leur courroux sur cette nouvelle menace. Malgré leur écrasante supériorité, ils acceptent finalement de conclure une paix avec leurs adversaires.
Pourquoi ce revirement de la Théologie ? Que réservent aux Humains les « Serpents » qui s’installent dans le Monde Éclairé ? Pourquoi choisir un ambassadeur empli de haine pour les aider à s’intégrer ? Le mal erre-t-il toujours dans les Confins ou se cache-t-il dans la lumière ?

letau-des-tenebres

La longueur…
Bon, pour ceux qui suivent ma page facebook, vous avez du voir que j’ai rédigé un avis pour le premier quart lu de ce roman. Parce que je dois dire que cette histoire, en plus d’être longue, était très lourde. Lourde dans le mauvais sens du terme ? Je ne dirais pas ça parce qu’au final, toutes les informations données sont importantes et ont l’avantage de nous aider à saisir tous les enjeux de l’intrigue. Après, je pense que le format de mise en page de la version papier n’aide pas trop : une petite interligne et peu de marges. Enfin, ça, néanmoins, n’est pas du ressort de l’auteur. Outre ces aspects pratiques, j’ai beaucoup accroché à ce premier opus.

L’auteur est venu, il y a quelques semaines déjà, sur ma boîte mail pour me proposer de découvrir son univers. De la fantasy ! Qui serait assez fou pour refuser ? Et quelle sage idée ai-je eu. Ça m’a permis de découvrir une sacré plume et une sacré histoire !

Le côté religieux…
Contrairement à ce que l’on pourrait penser, plus que le côté Fantasy, j’ai été happée par l’aspect religieux omniprésent dans l’ouvrage. C’est vraiment l’élément essentiel du roman, de mon point de vue, qui a littéralement piqué ma curiosité et donc retenu mon attention. Lendraste nous emmène dans un monde où la structure politique repose essentiellement sur la Religion. Quand on connaît l’Histoire de ce peuple, on peut tout à fait comprendre ce phénomène. Cependant, on se rend compte que, très vite, tout peut dégénérer. Parce que, quand arrive un autre peuple avec qui on a toujours fait la guerre et qui, de surcroît, avoue croire en un autre dieu… Tout ça n’est pas sans nous rappeler ces guerres de religions, bien présentes dans notre Histoire. Vers le quatrième quart du roman, j’ai eu l’impression d’assister à une « chasse aux sorcières ». L’auteur a réussi à monter de toute pièce une Histoire, une religion, et des destins qui s’entremêlent inlassablement. Tout ça fait de ce roman un récit atypique et imaginatif à souhait.

Le point très positif…
Je vais, pour finir, soulever un point que j’ai particulièrement apprécié : les petites (voire grandes) citations de chaque début de chapitre, qui se rapportent à un livre, un discours du monde de Lendraste ! On se sent vraiment immergé, c’est un régal !

Au final, malgré la masse de lecture et les informations qui nous tombent dessus, j’ai beaucoup aimé ce roman. Une Histoire maîtrisée et une plume aussi agréable au niveau des descriptions que des combats, ce roman a été une belle surprise que je recommande à un public de bons lecteurs. Pour vous le procurer, c’est par ici.

Mon avis sur le tome 2 est disponible ici.

Service de presse envoyé par la maison d’édition

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s