Le royaume du Pacifique, tome 1 : La quête des Héros

J’ai donc lu ce livre… Ah… Je crois que c’est la première fois que je me permets de remettre en question le talent d’écriture d’un auteur. Mais là… C’est sûrement nécessaire. Allez, on se motive. Je vais donc vous parler d’un roman de fantasy que j’ai DÉTESTÉ ! Let’s go pour Le royaume du Pacifique, tome 1 : La quête des Héros.

Résumé : Thibault Jersonn apprend que son meilleur ami d’enfance est en réalité le roi de la Grécie, ville secrète située sous le Pacifique. Mais son pouvoir est menacé par le Minotaure et ses enfants qui ont colonisé une partie de son pays. En tant que fils d’Hercule et petit-fils de Zeus, Thibault va devoir retrouver tous les héros célèbres de la mythologie grecque afin de les convaincre de l’aider à sauver la Grécie.

Déçue n’est pas encore assez fort pour exprimer mon ressenti. Je suis perdue et désolée… Le bouquin est présenté comme étant de la fantasy pleine d’aventures. L’auteur fait même un petit speech au début du bouquin en expliquant que si on est adepte des histoires à l’eau de rose, vaut mieux passer son chemin mais qui si on a les armes pour affronter ce livre, bienvenue dans son monde… Bienvenue dans mon monde qu’il dit… Pff…

Chaque page à son lot de « conneries » si je peux dire. Vous savez, ça me fait mal d’écrire ça mais le problème étant que je ne vois pas comment y aller « doucement ». Pour avoir détesté, j’ai détesté ! Enfin, vous l’aurez compris !

Premièrement on est là, et puis on est plus là. Nous v’là dans un autre monde : en Grécie si j’ai bien compris. Comment ? Oh, bah, il semblerait que l’auteur ne juge pas que ce soit nécessaire de l’expliquer. Et certains passages sont pleins de contradictions. L’auteur s’est-il relu ? Apparemment, le protagoniste veut marcher de nuit car c’est plus sûr, dit-il. Après, l’autre lui dit : Mais on va rencontrer de méchantes créatures qui jettent des fléchettes de chloroforme (nous sommes dans la mythologie, je tiens à le rappeler). Bien sûr, et même des bêtes encore pire, répond-il. Et là, la phrase qui m’a tué : « Si on marche avant l’aube, on aura moins de risque de se faire attaquer car ils n’aiment pas sortir quand le soleil se lève. »

WTF ?!

Comprenez mon désarroi. Le personnage s’entend-il parler ? Comprend-il que ce qu’il dit n’a aucun sens ? Bref, une autre phrase m’a bien fait rire : « maintenant va te laver, enfin pas trop quand même parce que tu vas transpirer pendant l’entraînement. » Bah, attendez, c’est bien connu ça ! Après tout, pourquoi se laver puisqu’il faudra le refaire le lendemain ? Pff…

Les personnages sont posés, paf, comme ça ! Rien, ils sont juste là, voilà ! C’est comme si l’auteur me disait : « Tu voulais des personnages, bah, en voilà ! T’es contente c’est bien, t’es pas contente, tant pis ! » Ah… Et, ces révélations bonnes à me faire tondre la tête…

Parlons un peu de la couverture quand même ! Je ne peux décemment pas passer à côté ! À tous ceux qui connaissent Star Gate Atlantis et notamment Ronon, on est d’accord c’est le même :

3766 ronon

Ce roman est juste insoutenable. Je ne vous le conseille vraiment pas, à vous de voir si vous êtes prêt à perdre votre raison !

Publicités

3 réflexions sur “Le royaume du Pacifique, tome 1 : La quête des Héros

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s