Chroniques Edwo, tome 1 : Son histoire

J’ai donc lu le tome 1 des Chroniques Edwo de Tristan Kalan. J’ai mis le temps, mais voici enfin mon avis. Sachez que j’ai beaucoup apprécié ma lecture !

Résumé : Arast Krolème Shinro est un Edwo, membre d’un quatuor de héros connu et reconnu dans tout le pays de Ushi. Comme chaque année, après un voyage encore riche d’aventures, la compagnie rentre au village natal d’Arast pour la fête du printemps. Pendant les festivités, l’apparition d’une jeune fille mystérieuse à la peau bleue et aux ailes d’anges va plonger le petit groupe d’aventuriers dans une quête qui ne ressemblera en rien à toute celles qu’ils ont vécues jusque là. Une quête pourtant simple : ramener la fille chez elle, au sud d’un pays qu’ils connaissent par cœur.

img_20170107_141851

Donc, plaçons le décor. On va suivre un groupe de héros dans une quête (comme dit dans le résumé) jusque là rien de bien original. Ancrant son roman dans l’univers de la fantasy, Tristan Kalan a donc créé tout un peuple et son historique. L’écriture est fluide et descriptif, ce qui est parfaitement adapté à la fantasy. D’ailleurs, sachez qu’il n’y aucune présence d’elfes ou autres, et très peu de magie. En fait, je dirais qu’on est plus dans de l’héroic-fantasy.

L’aspect descriptif de la plume de l’auteur est un régal aussi bien dans les descriptions basiques du décor ou des personnages que dans les scènes d’action. Lors des combats, tout est détaillé de façon à ce que le lecteur puisse se représenter idéalement l’action qui a lieu sous ses yeux. Les phrases courtes de ces passages participent à rendre la vitesse et l’intensité des combats. Le vocabulaire est riche et il n’y a aucune répétitions. Ceci m’a d’ailleurs beaucoup étonné. Il est très difficile de rendre une scène mouvante sans répéter des mots, notamment des verbes de déplacement, etc… Chapeau bas Tristan Kalan !

Pour ce qui est de l’histoire, comme dit précédemment, c’est de l’héroic-fantasy où les personnages vont mener une quête. Ils vont arpenter le monde du livre tout en se battant et protégeant.

« Je suis Arast Ero Krolème Shinro. Et je ne proclamerai aucune pitié. »

Une fin épique à la hauteur du bouquin laissant présager un tome 2 encore meilleur, une belle découverte que je vous conseille ! Pour vous le procurer, c’est par ici.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s