Sabadol

J’ai donc regardé Sabadol, un drama japonais diffusé en 2012. Comportant 12 épisodes, Sabadol est une bonne comédie comme on les aime. Cela faisait longtemps que j’avais regardé un drama japonais, enchaînant les coréens. Ah, ça m’avait manqué !

Synopsis (issu de Nautiljon) : La célèbre idol Watanabe Mayu, membre des AKB48 et surnommée Mayuyu, mène du haut de ses 17 ans une vie d’enfer. Entre interviews interminables, séances photos innombrables et tournages divers et variés, elle peine à croire qu’il n’y a que 24 heures dans une journée. Et pourtant malgré son planning surchargé, elle cache un secret inattendu. En effet, loin de la fraiche adolescente que tout le monde adule, Watanabe Mayu, ou plutôt Usa Shijimi puisque tel est son vrai nom, est en fait âgée de 38 ans et est professeure dans un lycée pas très recommandable. Seule sa petite sœur Asari avec laquelle elle partage son appartement connait l’existence de cette double vie.

sabadol

Comme vous le savez, je suis une fan de K-POP et de J-POP mais également de drama. Alors, quand j’ai vu un drama parlant de l’univers de la J-POP, j’ai sauté dessus. En fait, je connais plutôt bien le fonctionnement des industries de K-POP mais celles de la J-POP restent un mystère. Et bien, avec ce drama, j’en ai appris un peu plus. En Corée, les idoles sont entraînées ensemble, elles sont trainees. C’est un peu le même principe au Japon. Mais, pour la K-POP, les membres restent ensemble presque 24h/24, ce qui est loin d’être le cas au Japon. Les idoles japonaises peuvent changer de groupe du jour au lendemain. Il est donc difficile de s’attacher à un groupe en particulier, les japonais préféreront donc être fans d’une idole en particulier !

Ici, on suit une professeur « lugubre » dans un lycée de « yankees ». Sauf que cette enseignante est ne idole ! Une idole qui a mentit sur son âge de plus de 20 ans. Et comme c’est un drama, faut une histoire d’amour évidemment. Alors, on a un élève qui tombe amoureux de la professeur et une idole qui tombe amoureux de la chanteuse. Ah, un triangle amoureux ? Bah, pas vraiment en fait parce que cette histoire tombe un peu au second plan. Elle existe seulement pour faire rire, et pousser le comique des situations un peu plus loin. Ce qui est très appréciable, outre les chansons, est la morale. Parce qu’au final, même si elle a mentit sur son âge, elle réalise son rêve. Et elle a permis à tant de personne de rêver à leur tour.

Dans la même veine que Gokusen, je vous conseille ce drama plein de surprise. Un joli moment à passer en compagnie de ma Sabadol préférée !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s