La Bibliothèque – tome 1 : Grandir

Tout d’abord, je tiens à remercier l’auteur Pauline Deysson pour sa confiance. J’ai donc reçu au format papier ce super roman en auto-édition : Bibliothèque, tome 1 : Grandir.

Résumé : Imaginez un monde où ni la pauvreté, ni la guerre, ni les livres n’existeraient plus. Le technomonde. Imaginez un lieu hors du temps, qui abriterait tous les rêves de l’humanité. La Bibliothèque. Imaginez que ces deux univers se rencontrent. À 10 ans, Émilie est choisie pour devenir la nouvelle Bibliothécaire. Elle a le pouvoir d’entrer dans les rêves, et de les vivre comme s’ils étaient réels. Son premier livre la conduira sur une voie semée d’embûches, de magie et de doutes. L’accompagnerez-vous ? Mêlant conte philosophique, aventure et magie, La Bibliothèque doit comporter cinq tomes. Grandir est le premier ; les autres seront Vivre, Aimer, Mourir et Rêver. Poursuivez votre voyage sur http://www.paulinedeysson.com

15749451_1861139684168991_661998549_n

J’ai donc reçu ce roman en version papier. Je remercie encore l’auteur d’ailleurs car le papier est vraiment sympa. J’apprécie beaucoup la mise en page et cette couvertuuuuuure ! Elle est très douce, semble faite à l’aquarelle, peinte pour cette histoire.

Bref, après m’être exalté devant ce roman, je l’ai lu quand même. Je tiens à préciser qu’il est d’ailleurs plutôt gros, hein. L’histoire y est abondante. Donc, j’ai adoré cette histoire. Comment lier technologie et livre ? La réponse dans ce roman ! Non, ce n’est pas la liseuse, ha ha ! Voilà un super roman d’aventure. On suit une petite fille mais ça ne fait pas pour autant de ce roman un roman jeunesse, ce qui est plutôt agréable. Non, que je n’aime pas les romans jeunesses mais disons qu’un peu de lecture adulte ne fait pas de mal.

Le point positif est la maîtrise de l’univers. Pauline Deysson m’a vraiment emporté dans son monde de haute technologie. Je ne dirais pas qu’elle a innové dans le genre de la SF mais c’est plutôt pas mal en finalité. Je dis SF mais je ne pense pas que ce soit le terme correct. Plutôt de l’anticipation, ce qu’il se passe dans le futur, les nouvelles technologies… Ce qui m’a dérangé était les sigles. Il y en avait beaucoup trop et rapidement j’oubliais leur signification.

Au final, un super roman mêlant l’aspect futuriste à l’aventure propre au roman de fantasy ! Un régal que je conseille sans retenue ! Pour vous le procurer, c’est par ici.

Publicités

3 réflexions sur “La Bibliothèque – tome 1 : Grandir

  1. Arktar dit :

    Bonjour

    J’ai eu la même chance et plaisir que vous puisque l’auteur m’a accordé sa confiance pour son roman. Bien que je partage certains de vous points de vues, j’ai trouvé la multitude des sigles très intéressants tant ils renforcent le côté possible de l’histoire (nous vivons en effet submergé, noyé parmi les sigles dans notre société). J’ai un peu de retard dans ma lecture (fête et la présence de ma fille prenant les vacances obligent) mais ma chronique ne saurait tarder.
    En tout cas, article sympathique. Merci

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s