Rage

J’ai donc lu Rage, première parution de la collection Image-In-Air de Évidence Editions. J’ai adoré ce roman, brute de décoffrage !

Présentation : Rage, c’est d’abord ma déclaration d’amour pour un pan de la culture populaire et en particulier le manga.
Si la plus forte influence reste Berserk, d’autres références japonaises s’invitent au fil de l’histoire et, en tant qu’occidental, j’ai aussi puisé dans les comics américains et dans des séries télé pour développer l’univers de Rage.
L’histoire de Rage est celle de Vulcain, un géant noir animé par un esprit de vengeance. Dans un monde futuriste et uchronique, il fera la connaissance de Marissa, une petite fille, qui réveillera son humanité et il découvrira que sa vie et les mystérieux pouvoirs dont il a hérité sont au centre d’une terrible destinée.
Je définis ce roman comme un seinen (manga pour adultes) écrit et illustré. Le but est de faire lire ceux qui sont réfractaires aux livres et d’amener les lecteurs « conventionnels » vers le manga. C’est la volonté de voir au-delà des clichés : les livres ne sont pas tous « chiants » et les mangas ne sont pas tous infantilisant.
Le choix du roman illustré m’est venu naturellement pour lier ces deux mondes littéraires.
Les illustrations apporteront à ce roman une « pause ». L’action est très rythmée et les magnifiques dessins David « Ysha » Bauwens offriront une contemplation où le lecteur pourra absorber les informations données. Je veux une œuvre « indépendante » des dessins mais qui prendrait une nouvelle dimension avec. Le choix du noir et blanc est également naturel au vu des genres cités.

img_20161217_110801

Manga !
Un roman qui se vend comme une « déclaration d’amour » envers les mangas. Hum, soit, si l’auteur le dit. Ha ha ! Je suis une fan de manga en tout genre. Je lis de tout, que ce soit du Shonen, Shojo et autre Seinen. Nicolas Gramain parle de son roman comme d’un seinen (un manga pour adulte), il y a glissé quelques références aux mangas violents notamment celui dont il parle dans la présentation : Berserk. Je n’ai pas lu ce roman en tant que fan de manga, mais en tant que fan de fantastique. Parce que même si l’on ressent fortement l’inspiration nippone, c’est un roman qui se lit indépendamment de cet univers. Alors, à ceux que le manga rebute ce roman est tout simplement un roman fantastique très bien écrit. Donc, je vais oublier un peu l’aspect « manga » pour y revenir un peu plus tard.

Le style…
Donc, j’ai beaucoup apprécié ce roman car on rentre directement dans l’action, pas de fioritures, d’où le « brute de décoffrage » de l’introduction. Le style de l’auteur est fluide et plutôt facile à suivre bien que tout part un peu dans tous les sens. C’est, sans doute, là la force de ce roman : la faculté qu’a eu l’auteur de réussir une organisation parfaite dans un foutoir sans nom. En voilà une jolie phrase !

Une bonne idée…
J’ai adoré la présentation qu’a fait l’auteur de son roman. C’est une ode aux mangas, et plutôt que de réaliser un manga qui aurait été lu par un nombre plus restreint d’individus (le manga n’étant pas encore très populaire en France pour les adultes), il a décidé d’écrire un roman qui s’inspirerait de ce type d’ouvrage, une réussite, si vous voulez mon avis (que vous voulez d’ailleurs sinon vous ne liriez pas cet article, ha ha !). On retrouve les codes relatifs aux mangas Seinen : le caractère épique de certaines situations, la morale du protagoniste…

Au final, j’ai fait une splendide découverte. Attirée d’abord par les références mangas, j’ai été séduite par la plume et le talent de cet auteur qui, je l’espère, aura de beaux jours devant lui. Pour vous le procurer, c’est par ici.

Service de presse envoyé par la maison d’édition

Publicités

3 réflexions sur “Rage

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s