De cendres et d’écarlate (recueil de nouvelles)

J’ai donc lu, en deux jours à peine, le recueil de nouvelles fantastiques de Hélène Duc, publié aux éditions Unicité. J’ai beaucoup apprécié, certaines nouvelles plus que d’autres !

Résumé : Regroupées autour d’une thématique commune, les figures de la femme dans la littérature fantastique, ces six longues nouvelles, nourries par les univers de Théophile Gautier, Edgar Allan Poe et Stephen King, vous proposent de partir à la rencontre de personnages féminins issus du folklore fantasmagorique européen, entre romantisme gothique et érotisme contemporain. Tour à tour, troublantes victimes ou bourreaux voluptueux, les six femmes que vous allez découvrir sous la plume élégante et sensuelle de l’auteure, qu’elles soient sorcière, démone, vampire, ou bien encore métamorphe, vous fascinerons autant qu’elles vous inquiéteront.

J’avais déjà lu une critique sur ce recueil d’une de mes collègues blogueuses. Vendu comme de la Bit-Lit, je m’imaginais des histoires « bateau » emplies de romance « planplan ». Parce que, les films Twilight ont modelé une certaine vision de ce genre, je ne pensais pas accrocher de nouveau à ce style de littérature. Et, bien, j’avais catalogué la Bit-Lit comme un genre pour ados, Ah ! J’avais tout faux !

Hélène Duc réussi, avec brio, a nous raconter des bouts de vie d’individus, en mêlant romance et morbide. Le fantastique est ici exprimé dans toute sa splendeur à travers des créatures aussi différentes que les autres mais s’inscrivant dans ce genre : des métamorphes, des fantômes, des vampires… Certaines nouvelles m’ont plus plu que d’autres. Je n’ai, par exemple, pas du tout accroché à « Miss Saphira ». A contrario, j’ai adoré deux nouvelles en particulier : « Jouer avec le feu » et « Sa langue au chat ».

Ces deux nouvelles représentent tout ce que j’affectionne dans la littérature. La romance justement dosée, le morbide à son plus haut niveau sans pour autant me dégoûter et l’univers merveilleux parfaitement maîtrisé.

Au final, j’ai beaucoup apprécié ce recueil. Hélène Duc a une plume poétique et riche. Je vous recommande ce livre aux histoires originales et haletantes !

Service de presse envoyé par l’auteur

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s