Sous sa coupe – Partie 1

Cela faisait vraiment très longtemps que ce roman traînait dans ma PAL numérique. Je me suis dit qu’il était tout de même temps de le lire alors, je me suis lancée. Mon avis est plutôt mitigé !

Résumé : Lorsqu’un chanteur de rock déjanté rencontre un dessinateur dominateur, ça fait des étincelles. Et quand le fouet du dessinateur rentre en contact avec l’épiderme du chanteur, les étincelles se transforment en brasier. Mais ce brasier enflammera-t-il aussi leurs cœurs, quand celui du chanteur, Nathan Turner est propriété quasi exclusive du guitariste de son groupe, le séduisant et passionné Liam Gentry ?

Tout d’abord, je remercie l’auteur d’être venue vers moi et de m’avoir fait découvrir ce genre jusque là totalement inconnu de moi-même. Là est d’ailleurs le problème. Je ne connais pas ce genre qu’est le BDSM entre hommes et tout court d’ailleurs. J’ai lu, rappelez-vous, la nouvelle En Coulisse de cette même auteur et mon avis était quelque peu perplexe également. Tout ça pour dire, que je ne peux pas comparer. Tous les romans de ce genre sont-ils comme Sous sa coupe ou non, pas du tout ? Si vous avez la réponse, je serais ravie de l’entendre !

Donc, le premier point que j’ai relevé et qui m’a un peu dérangé, je dois dire est que dans ce roman, tout le monde il est gay, tout le monde il est gentil. Ah ! Et la réalité ? Bon, nous sommes dans de la fiction me diront certains. Certes, mais tout de même ! De plus, ce roman fait parti d’une série plus large comportant d’autres histoires. Au début, on a donc un résumé de ce qui s’est passé précédemment. Cela a donc été assez compliqué pour moi de me mettre vraiment dans le récit. peut-être vaut-il mieux lire les autres avant.

Concernant, l’histoire maintenant, ou plutôt, de mon point de vue, cette absence d’histoire… En fait, soyons clair et réaliste, il n’y a que du sexe. Je veux dire, en trois pages, j’ai assisté à trois actes sexuels différents ! Mais, enfin !! Calmons nous ! Oui, Amélia, mais le titre c’est « Sous sa coupe » donc ça laisse pas vraiment présager une jolie histoire d’amour. Ah, voilà que je me parle à moi-même.

Et niveau cliché, on est servi ! À coup de « ma chérie » , « mon chérie » et Ô grande joie, j’ai même eu le droit à « ma petite salope ». Là, on est très clairement dans le polyamour, enfin, s’il y a bien de l’amour entre eux…

Malgré tout cela, il faut savoir que ce roman est parfaitement bien écrit. Marlène Jones a une plume qui ferait rougir n’importe quel auteur. La lecture est toujours un plaisir !

Au final, j’ai essayé de réfléchir à ce roman objectivement, et objectivement, je n’ai pas réussi à faire taire mon esprit critique surtout à l’arrivée de « ma petite salope ». Je pense que ce roman plaira au fan du genre, bien que je ne sache pas trop si ce roman reflète bien le BDSM dans son intégralité… 

Publicités

2 réflexions sur “Sous sa coupe – Partie 1

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s