Larguez les amarres

J’ai donc lu, en avant première (si c’est pas la classe !) Larguez les amarres de Philippe Frot, publié chez Évidence Éditions, dans la collection Électrons libres. J’ai adoré ce roman plein de promesses !

Résumé : Camille Fort, la cinquantaine, supporte mal sa vie actuelle. Il décide de « tout plaquer » et de partir en Espagne, pays qu’il adore. Sur son parcours, il va faire trois rencontres importantes qui vont modifier le cours de son existence.

J’ai donc lu ce roman qui est la première parution de la collection Électrons libres. Uneelectrons-libres collection à la directrice, Poppy, très intéressée et proche de ses auteurs. J’ai eu l’occasion de discuter avec elle et je peux vous dire que vos manuscrits sont entre de bonnes mains. On la sent impliquée et c’est un réel plaisir.

Revenons à nos moutons, quand j’ai lu le résumé de ce roman, je me suis dit que c’était tout à fait mon style de lecture (sachant que presque tout est mon style de lecture, ha ha !). Bref, un résumé prometteur et un contenu encore meilleur ! Le style de l’auteur est fluide, pas de fioriture, on entre dans le vif du sujet sans faire de détour et le ton est parfaitement adapté au genre. Ce roman dénonce, à sa façon, la routine du quotidien, le « métro, boulot, dodo » de la plupart des français. Et, par dessus tout, les conditions de vie des ouvriers (surtout au début du roman). J’ai adoré !

larguez-les-amarres-2

Justement, j’en discutais avec un ami. On se disait que la vie en France était régie par de nombreuses règles, pas écrites sur le papier, mais des normes que nous devons suivre car la société ne nous permet pas de faire autrement. Alors, on se lève, on travaille, on rentre chez soi. De temps en temps, on sort mais pas trop tard car le lendemain il faut aller travailler… Voilà comment la plupart des français vivent. Voilà, comment je vis d’ailleurs. Dans ce roman, Camille prend les devants et décide de tout plaquer. Il part en Espagne et rencontre même la femme de sa vie. Au fil de son voyage, il va faire des rencontres et se lier d’amitié avec des gens aussi différents les uns que les autres. C’est une véritable fable initiatique qui montre que l’on peut toujours être heureux. Qui montre que l’on peut « larguer les amarres ».

« Bien sûr, ils étaient sûrs d’avoir un salaire chaque mois, mais il y avait une chose qu’ils n’auraient jamais, le bonheur de vivre, tout simplement. La joie de se lever quand bon vous semble, profiter de chaque instant, admirer ce que la nature vous offre de plus beau, voilà ce qu’est la vie ! Le chant des oiseaux, l’odeur de la rosée du matin, le fleurissement des arbres, des conversations qui durent toute une nuit, côtoyer des gens d’un niveau social, culturel, racial différent, ne sont-ce pas là des bonnes raisons de tout plaquer ? »

Au final, je vous conseille ce roman qui vous fera voyager. Une belle histoire qui nous fait découvrir les multiples facettes d’un simple ouvrier qui a décidé de tout plaquer ! Pour vous le procurer, c’est par ici.

Publicités

7 réflexions sur “Larguez les amarres

  1. Cynthia F. dit :

    Je suis d’accord avec toi, nous sommes presque « obligés » de rentrer dans des cases où notre quotidien est métro-boulot-dodo et si on est pas dans une de ces cases, on nous regarde de travers! Ca fait donc du bien quand les auteurs vont à l’inverse de ces principes!
    Merci pour cette découverte, je ne connaissais pas cette maison d’édition 🙂

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s