Guilty Crown

Je vous parle donc de l’animé Guilty Crown composé de 22 épisodes. Apparemment c’est pour un public averti car il y a de la violence, mais entre nous, c’est raisonnable !

Synopsis (issu de nautijilon) : Nous sommes en 2039, à Tokyo. Dix longues années se sont écoulées depuis la désastreuse épidémie d’un virus non identifié nommé « Apocalypse ». Cet évènement est connu sous le nom de « Lost Christmas ». A présent, le Japon est sous le contrôle d’une multinationale appelée GHQ. Ouma Shu est un jeune lycéen de 17 ans d’apparence normale, cependant sa vie va changer du tout au tout lorsqu’il rencontre la délicieuse et dévouée Yuzuriha Inori, membre d’un groupe d’une guérilla connue sous le nom de « Undertaker » dont les membres, pilotant des armures Mécha, résistent à l’autorité mis en place et se battent contre le gouvernement. Celle-ci demande à Ouma Shu de livrer quelque chose au chef des « Undertaker », mais le précieux objet va se briser, conférant le « pouvoir du Roi » à Ouma Shu Il est alors temps pour Shu de prendre ses responsabilités.

(c) neko-san.fr

(c) neko-san.fr

C’est un animé que je qualifierais d’épique. À coup de punchline et autre combat, cet animé nous offre un vrai moment de détente. J’ai été happée par cette histoire hors norme. Dans un monde post-apocalyptique on va suivre un jeune étudiant qui n’a rien demandé à personne (c’est souvent ça) mais sur qui l’avenir du monde va reposer.

La qualité des graphismes, on en parle ? C’est un régal pour les yeux vraiment ! J’ai trouvé les images poétiques et la fin de l’animé me l’a confirmé.

J’ai pleuré, j’ai ri, j’ai adoré en fait ! J’ai dévoré tous les épisodes très rapidement. Le personnage principal : Shu, va évoluer au cours de l’animé. Ce qui fait que dans la saison 2, il devient plus sombre, plus pénétrant. Les OST sont magnifiques également ! En fait, je ne sais pas trop quoi vous dire d’autre à part que cet animé est vraiment génial. J’ai d’ailleurs été étonnée d’aimer autant car c’est du mécha quand même… Et le mécha et moi… Mh, mh quoi !

Au final, je ne le répéterais jamais assez, c’est vraiment une pépite de l’animation japonaise ! On peut remercier Kazé pour nous faire découvrir de superbes histoires !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s