The Girls

ATTENTION, CERTAINES SCÈNES PEUVENT CHOQUER !


J’ai donc lu The Girls d’Emma Cline. Reçu en service de presse des éditions de la Table Ronde, ce roman a été publié en Août 2016. J’ai énormément aimé le lire. C’était d’ailleurs frustrant car je n’ai pas pu le lire aussi vite que je le voulais à cause de mon emploi du temps !

Résumé : Le Nord de la Californie, à l’époque tourmentée de la fin des années 1960. Evie Boyd a quatorze ans, elle vit seule avec sa mère, que son père vient de quitter. Fille unique et mal dans sa peau, elle n’a que Connie, son amie d’enfance. Mais les deux amies se disputent dès le début de l’été qui précède le départ en pension d’Evie. Un après-midi, elle aperçoit dans le parc où elle est venue traîner, un groupe de filles dont la liberté, les tenues débraillées et l’atmosphère d’abandon qui les entoure la fascinent. Très vite, Evie tombe sous la coupe de Suzanne, l’aînée de cette bande, et se laisse entraîner dans le cercle d’une secte et de son leader charismatique, Russell. Caché dans les collines, leur ranch est aussi étrange que délabré, mais aux yeux d’Evie, il est exotique, excitant, électrique, et elle veut à tout prix s’y faire accepter. Tandis qu’elle passe de moins en moins de temps chez sa mère, et tandis que son obsession pour Suzanne va grandissant, Evie ne s’aperçoit pas qu’elle s’approche à grands pas d’une violence impensable, et de ce moment dans la vie d’une adolescente où tout peut basculer.

Le résumé, très long, m’a interrogé. À quel genre d’histoire allais-je avoir à faire ? Quel genre de livre j’allais lire exactement ? Et puis, je l’ai commencé. Le lendemain de la réception déjà je ne pouvais plus le lâcher. J’ai pour habitude de lire plusieurs romans en même temps : un numérique et un papier. Là, je ne pouvais pas. Il fallait que je ne lise que lui. Il fallait que je sache la suite au plus vite, sans attendre. Qu’allait-il se passer après ça ? Et puis là, il va arriver quoi ? Bref, j’étais complètement noyée dans cette histoire hors norme.

Comme je vous l’ai indiqué en en-tête, ce roman peut être assez bouleversant pour qui n’est pas préparé. J’ai l’impression d’enchaîner les romans durs : après Tropique de la Violence et Comme un Moineau, je passe à The Girls. Emma Cline nous montre à travers le personnage d’Evie, jeune fille de 14 ans, le fonctionnement d’une secte : l’endoctrinement, le gourou, leur pensée. J’ai particulièrement apprécié pouvoir suivre l’évolution de la pensée du personnage principal. D’abord une jeune américaine comme les autres (riche tout de même mais chacun ses problèmes), puis peu à peu, endoctrinée dans cette secte. Prête à tout pour satisfaire son gourou. Certains passages m’ont profondément choqués. Surtout du fait du jeune âge du personnage. Et puis, on arrive au dénouement… Cette histoire est racontée par une Evie adulte qui a désormais honte de son passé. Une Evie adulte toujours aussi déboussolée et fragilisée.

Au final, un roman débordant de vérité qui selon l’éditeur « est aussi le tableau très documenté d’un monde parallèle et inquiétant. Celui d’une secte qui n’est pas sans rappeler la tristement célèbre Famille de Charles Manson, dont la légende noire flotte au-dessus de Hollywood depuis près d’un demi-siècle. »

Publicités

4 réflexions sur “The Girls

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s