Japon : 365 us et coutumes

Cela faisait longtemps que ce petit livre traînait dans mes étagères à coup de prolongations à la Bibliothèque ! Alors, ça y est, je l’ai lu ! Je vous parle donc du petit documentaire : Japon, 365 us et coutumes. 

Résumé : Il est impoli, au Japon, de se moucher en public. Le bain chaud est une tradition, mais il est impératif de prendre une douche avant. Pour conjurer le sort, on achète de petites pochettes contenant un papier béni. À une femme, on offrira plutôt un alcool de prune que du saké… Au total, 365 traits de civilisation, particularités qu’il faut connaître, habitudes et coutumes à découvrir, subtilités qui ne sont connues que de celui qui a vécu dans le pays. Sur chaque page : un point présenté en quelques phrases concises et des illustrations de motifs japonais traditionnels.

(c) pixabay

(c) pixabay

Comme vous devez vous en douter, étant une fan de la culture nippone, j’ai adoré ce documentaire. J’ai appris tellement de choses : certaines m’ont profondément choqué, d’autres m’ont faites rire ou tout simplement sourire.

J’ai donc fait une sélection de certains faits. Par exemple, les Japonais et les vélos ! Une très longues histoires. En japonais, vélo se dit Jitensha (en romaji). Dans la plupart des pays, les utilisateurs de vélo les garent en les attachant. Pour ne pas se les faire voler. Une réaction somme toute logique à la délinquance de nos pays riches… Au Japon, le vol de vélo n’est pas craint du tout. Les usagers les déposent en utilisant la béquille. Si bien que se crée de véritable parking de vélo sauvage. Néanmoins, il faut savoir que certains vélos ont des plaques d’immatriculations pour les retrouver en cas de pertes ou de vols. Parce qu’apparemment on peut perdre son vélo ! Ha ha !

De plus, saviez-vous qu’il était très mal vu au Japon de téléphoner en public. C’est pour cela que les japonais sont constamment en train de pianoter sur leur portable. Il faut savoir également qu’on ne doit pas regarder les gens dans les yeux d’où leur addiction aux téléphones portables qui sont devenus de véritables objets de mode.

Marcher en fumant est interdit dans beaucoup de quartier au Japon. Dingue, non ? Sachez aussi que lorsqu’un pickpocket est repéré dans un magasin, on vous le signale en passant la chanson de la Panthère Rose dans les hauts parleurs !

En lisant des mangas, on remarque ce phénomène de distribution de mouchoir. Pourquoi ? C’est une façon de faire de la publicité pour la marque sur le mouchoir. C’est comme quand on distribue des tracts en France. Le paradoxe ici, est qu’au Japon, il est très mal élevé de se moucher en public. Un japonais préférera renifler toute la journée plutôt que de se moucher devant quelqu’un.

Et un petit dernier qui m’a bien fait rire : une superstition japonaise dit que celui qui gaspille le riz en le jetant à la poubelle perdra la vue ! Dur, hein ?

Bref, un super livre qui se lit très vite et qui vous fera découvrir énormément de choses sur le Japon et ses habitants si atypiques !

Publicités

7 réflexions sur “Japon : 365 us et coutumes

  1. vampaiaa dit :

    Oh je ne connaissais absolument pas ce livre, et étant passionnée par le Japon depuis toujours (je pars y faire mes études en mars d’ailleurs), j’irai bien y jeter un oeil en boutique 😉

    Merci de la découverte !

    J'aime

    • Les histoires d'Amelia dit :

      J’y pars faire mes études également mais en Avril 2018, pendant un semestre 😉
      Un pays plein de promesse, le Japon ! Et ce livre le montre bien!

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s