Je suis l’Alpha

Me revoilà avec un avis sur le roman auto-édité Je suis l’Alpha que l’auteur Sylvie NOEL m’a envoyé. Mon avis est un peu mitigé : so so comme diraient les anglais !

Résumé : Mégane est une jeune femme comme les autres. Ou du moins, le croit-elle. Sa rencontre avec Mallory va bouleverser son monde bien construit. Qui est donc cet homme au regard hypnotique qui lui parle dans sa tête et qui semble en savoir long sur elle ? Elle va peu à peu basculer dans un monde qu’elle n’aurait jamais cru réel. Terrifiée, apeurée, elle ne peut compter que sur ses amis. Ils vont lever le voile sur ses origines, ce qu’elle est vraiment. Elle va découvrir un monde peuplé de créatures issues de légendes urbaines. Des vampires. Des loups garous. Et aussi qu’elle appartient à chacune de ces espèces. Mégane est-elle prête à accepter ces changements ?

En fait, ce roman m’a fait penser aux romans pour ados que je lisais dans ma jeunesse. J’ai l’impression d’être une vieille bonne femme vu de quelle façon je parle… Pourtant, loin de là ! Disons, qu’au début de mes aventures littéraires je ne lisais en grande partie que de la Bit Lit en fait : des histoires avec des vampires, des humaines en détresse etc… tout le tintouin quoi. J’ai donc lu les Twilight, Les frisson…, la plupart des LJ Smith, une grande partie des Meg Cabot. En bref, de la littérature pour ados par excellence. J’en lis toujours d’ailleurs : La sélection, les chroniques lunaires… De belles réjouissances. Mais il est vrai que j’ai drôlement élargit mon champs d’action. Ha ha !

Revenons à nos moutons, ce roman était très sympa à lire, rappelant les livres pour ados types, donc. Et peut-être que le problème était là. Enfin, pas vraiment un problème, disons plutôt le point négatif. J’ai trouvé que l’histoire était bateau. Ce roman représente la base de toutes littératures comprenant loups garous et vampires. Très peu de surprise donc. Cependant, c’est très bien écrit. Le style est simple et fluide et s’accorde donc parfaitement au public visé. Parce que je maintiens que ce roman vise un public adolescent – jeune adulte. Par là, j’entends les jeunes de 16-30 ans. Je suis donc parfaitement dans le cœur de cible du haut de mes 19 ans.

Au final, un bon roman ados que je conseille au fan de Bit Lit.

Publicités

2 réflexions sur “Je suis l’Alpha

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s