Yi et la malédiction de l’empereur Céleste

J’inaugure ma rubrique « Jeux-vidéo » avec ce CD-ROM plutôt sympa quand ça fonctionne.

Résumé : Dans le pays des contes où les dragons pleurent, où l’Empereur dort, et où le loup céleste en profite pour chambouler le monde, il faut faire parler les signes pour sauver l’Empire du Milieu.

La présentation du jeu donne envie. On part, en fait, à la rencontre des signes chinois, des Kanjis en japonais. Ça m’a permis de réviser un peu mes Kanjis d’ailleurs. Ha ha !

Sous couvert d’une histoire digne d’un roman jeunesse, on découvre qu’on joue un petit personnage qui a le pouvoir du vent. C’est d’ailleurs le Vent lui-même qui lui a fait cadeau. Au début c’est sympa, on va d’une scène à l’autre en découvrant des signes. Puis, vint la Grenouille. Ce n’est pas gentil, mais je crois que ce jeu m’a fait haïr les grenouilles pour toujours. Sa voie est insupportable et elle répète la même chose sans cesse, ce qui m’a fait couper le son de l’ordinateur ! Méthode radicale !

Et ces bugs !! C’est juste impossible d’attraper les signes et quand on a réussi vaut mieux pas les lâcher sinon on recommence. Et surtout, quand on doit utiliser les signes, ne les lâchez pas dans le vide… Sinon faut tout refaire pour aller rechercher le signe. Non, ce n’est pas du tout du vécu…

Donc, un concept plutôt cool, mais des bugs très horripilant. Sachant que c’est un jeu à partir de 7 ans, j’imagine bien le gosse en train de s’énerver sur son ordi… Paix à l’âme des parents !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s