La vie compliquée de Léa Olivier

Et bien ça y est, là voilà ! Tadadam ! La BD, la seule et unique BD, qui m’a dégoûté du genre de la BD jeunesse !

Résumé : Quelques mois se sont écoulés depuis l’arrivée de Léa Olivier à Montréal, mais les choses ne se sont pas simplifiées pour autant. Avec son ex Thomas, toujours dans le paysage, Alex, le gars charmant et différent, et Éloi, qui a le don d’être là pour elle, qui choisir? Devrait-elle simplement opter pour le célibat? La nouvelle année s’annonce quant à elle très mouvementée! Léa doit parler en anglais devant toute la classe (la honte), son père la prend toujours pour un bébé (pfff), et les nunuches ont décidé d’en faire leur cible et de s’acharner sur son sort. Décidément, pour une fille qui ne tenait pas à attirer l’attention, Léa n’est pas au bout de ses peines! Heureusement qu’il y a Internet…

Déjà, de ce que j’ai compris, à l’origine, c’est un roman. Non, je ne lirais pas les romans, même pour vous faire plaisir !

La première chose qui m’a rendu perplexe est le titre : La vie COMPLIQUEE… Quelle est la vie COMPLIQUEE de Léa Olivier ? Des malheurs qui se succèdent ? Une méchante belle-mère ? Qu’en sais-je… Eh bien, non, rien de tout ça ! Pour Léa Olivier, sa vie compliquée, ce sont tous les garçons qui lui courent après. La pauvre chérie, elle ne sait plus où elle en est.

Enfin, c’est une BD pour les petites filles vous allez me dire. Donc, soit, je passe sur ce fait.

Mais je crois que l’auteur a pris les jeunes pour des imbéciles.

Son chum, sa blonde, et j’en passe, des belles et des meilleures ! Qui parle comme ça encore aujourd’hui ??? Mais, personne enfin ! Et surtout pas les gamines de 15 ans ! Y a même des mots « Jeun’s » que je ne connaissais pas, je ne savais même pas que ça existait.

Mais, au-delà du fait, que c’est extrêmement stéréotypé, c’est énormément gênant pour la lecture, enfin ! C’est insupportable !

J’ai lu les 2 premiers tomes. Je ne continuerai pas. Je vais peut-être même les brûler, même si je les ai emprunté en Bibliothèque.

Allez, trêve de plaisanterie, je ne le recommande pas, à personne ! Je ne sais pas si les romans sont dans le même genre mais si c’est le cas, paix à l’âme des lecteurs !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s