La petite fille qui dansait au fond de la baie d’Ha-Long

J’ai terminé de lire ce roman que j’ai reçu en version papier des Éditions Amalthée. J’ai bien accroché à cette histoire !

Résumé : Là-bas, tout au fond de la baie d’Ha-Long, Kim danse pour oublier la misère de son enfance dans la maison flottante. Un beau matin, un sampang va accoster le long du ponton de bois. Xavier de Brémont, le touriste français, a remarqué la veille l’enfant et il vient la prendre. La mère a accepté l’argent en échange et pousse la petite fille vers l’inconnu. Xavier se promet de réaliser le rêve impossible de Kim. Il en fera une danseuse étoile et l’aimera jusqu’à la fin de sa vie.

Quand j’ai vu le titre, ça m’a tout de suite fait penser à un conte, surtout, je pense, par l’utilisation de l’imparfait. Et je n’avais, au final, pas vraiment tord. En effet, j’ai trouvé que tout au fil du récit se dessinait une sorte de moral, une petite leçon de vie.

 J’ai adoré la façon dont se déroulait l’histoire : une histoire chronologique qui nous permet de voir l’évolution des personnages. Le point de vue de ce récit étant omniscient, le lecteur sait ce que pensent les personnages et ce qu’ils font. Ce qui fait qu’on a pu suivre le déchirement de ces personnages entre amour et devoir. On a pu voir le fossé entre les classes dans ce beau pays qu’est le Vietnam. L’auteur peint avec sincérité ce magnifique pays où elle a voyagé. On y découvre de nouvelles contrées, un autre mode de vie, cette différence dans l’échelle sociale que l’on pourrait croire désuète mais qui existe toujours. Ce fossé qui sépare les héros du récit…

Au final, l’élément que je croyais majeur (la danse), n’était qu’une toile de fond pour présenter les aléas de la vie de « la petite fille qui dansait, là-bas, tout au fond de la baie d’Ha-Long ». On retrouve d’ailleurs cette phrase assez souvent dans le livre, cette répétition donne ce style si vif à l’écriture d’Annick Joffre.

Pour conclure, j’ai trouvé cette histoire prenante. C’était un véritable plaisir de lecture entre dévotion et tristesse. Je le recommande !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s