Air doll

Ouh la la, ça faisait longtemps que j’avais regardé un film Japonais. Je vous parle de Air Doll. Un truc de MALADE !

Synopsis : Tokyo. Une poupée d’air habite l’appartement sordide d’un homme d’une quarantaine d’années. Elle ne peut ni parler, ni bouger, mais elle est la seule compagne de son propriétaire. Il lui parle, prend son bain avec elle, et lui fait l’amour chaque soir, en rentrant du travail. Mais un jour, le fantasme devient réalité : la poupée prend vie et développe des sentiments humains. Comme un nouveau-né, elle découvre un monde inconnu qu’elle aspire à découvrir.

 

C’est bien connu, les films japonais sont lents. Ce n’est pas celui-là qui va contredire ce fait. Il y a des moments tellement gênant, surtout au début. Je vous laisse imaginer le truc quand vous lisez le synopsis déjà. Je me sentais tellement mal à l’aise. « Mais arrête enfin ! » Je répétais ça sans cesse. Mais le film ne m’a pas écouté…

Et oh, cette fin… En fait, tout le film est bizarre. Je ne sais pas ce qui m’a pris de le regarder. Mon père m’a pourtant prévénu : « Amélia, je te préviens, ce film est inhabituel. » Inhabituel ?! Ce n’est pas le mot que j’aurai choisi pour le qualifier enfin !! Voyons ! Je m’emporte avec la ferveur de la musique que j’écoute pendant que je suis en train d’écrire cet avis. Qu’est-ce que j’écoute ? Dope des BTS. Excellent !

Au final, sur ce film, je n’ai qu’un mot qui peut le qualifier : JAPOOOOOOOOOOON !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s