Ad feminam

Je vous présente aujourd’hui Ad Feminam de Yano Las. Je tiens à remercier l’auteur pour sa grande patience parce que j’ai vraiment mis du temps pour sortir cet avis… Toutes mes excuses !

Résumé : Autrefois… May était une enfant sage. Après une enfance presque banale, abandonnée par son père, surprotégée par sa mère, elle quitte son pays natal pour tenter sa chance à l’étranger. En perte de repères, elle y découvre contre toute attente la foi, mais pas seulement. Elle y fait aussi des rencontres du troisième type. Des extra-terrestres aux sorciers, des forces occultes aux secrets de l’au- delà, en passant par les sectes et les sociétés secrètes, May raconte avec une simplicité poignante, déchirante, bouleversante, son voyage jusqu’au bout de la peur.

Quand j’ai commencé à lire ce roman, j’avoue avoir eu énormément de mal avec l’histoire. Au début, on a un étalage (Je ne sais pas trop si ça se dit mais tant pis…) des états d’âmes du personnage principal. J’ai trouvé ça assez lourd d’ailleurs. Et puis, s’en est suivi des passages assez étrange et que j’ai trouvé peu vraisemblable, bien que pourtant tout à fait réaliste (Peut-être est-ce moi qui est étrange, en fait !). Mais, attention, parce que la suite est pleine de surprise  !

Le style d’écriture est très agréable, c’est fluide et doux, ça se lit tout seul ! Donc, comme je le disais, la suite est autrement meilleure. Tout ça pour dire de ne pas s’arrêter au début. En fait, ne jamais s’arrêter au début !

On découvre un personnage aux passés difficile et à la vie complexe perdu dans un monde compliqué pour les étrangers : la France et ses préjugés !

Ce roman nous livre un regard fort intéressant sur l’état de la société actuelle : perdu entre paperasserie et une sorte de rancœur que je n’explique pas… Il est tellement difficile aujourd’hui pour les étrangers de faire leurs études en France. Il y a un nombre incalculable de papiers à fournir, leur rendant la vie impossible. Et cette forme de racisme est toujours présente malgré le temps passé. Comme quoi, le temps n’efface pas toujours tout, certaines choses restent et malheureusement ce ne sont jamais les meilleures !

En bref, un bon roman que je vous recommande, bouleversant et suintant de vérité !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s